Les experts crypto déclarent que ce nouveau projet est plus prometteur que STEPN et Sweatcoin

Simon Chandler
| 5 min de lecture

Avertissement : La section “Industry Talk” présente les points de vue des acteurs du secteur de la crypto et ne fait pas partie du contenu éditorial de Cryptonews.com.

Après son lancement il y a seulement quatre jours, la prévente du projet FightOut (FGHT) a déjà réussi à lever plus de 2 millions de dollars. Cette somme permet à cette nouvelle plateforme move-to-earn de s’installer confortablement dans la course aux 5 millions de dollars, une cible qu’elle devrait atteindre rapidement au cours de sa prévente et après laquelle le prix du jeton FGHT augmentera de 50 %.

Fonctionnant sur la blockchain Ethereum, FightOut est une application Web3 innovante qui vise à récompenser ses utilisateurs participant à des entrainements ainsi qu’un mode de vie plus sain et axé sur la santé. 

Son lancement est programmé pour le deuxième trimestre de l’année 2023, à peu près au même moment où son jeton natif, le FGHT, sera listé sur de nombreuses plateformes d’échange. Ce dernier point permettra aux investisseurs qui sont rentrés dans le projet dans les premières phases de la prévente d’avoir l’opportunité de prendre des profits particulièrement importants. 

Les experts crypto déclarent que ce nouveau projet est plus prometteur que STEPN et Sweatcoin

En prenant en compte les 2 millions de dollars récoltés jusqu’à présent, il est possible d’observer que la prévente de FightOut a levé en moyenne 500 000 dollars par jour depuis son lancement. Cela implique qu’il reste un peu moins de 6 jours avant de voir la barre des 5 millions de dollars franchie, après laquelle le bonus de 50 % sera terminé.

La prévente a reçu 60 % de la réserve totale des jetons FGHT en circulation, qui sera par ailleurs limitée à 10 milliards. Les 40 % restants seront réservés pour la liquidité des plateformes d’échange et les récompenses ainsi que les frais liés au développement, respectivement à hauteur de 10 % et 30 %.

Les investisseurs peuvent participer à la prévente du projet en visitant le site officiel de FightOut et en connectant leur portefeuille crypto (MetaMask ou WalletConnect). À noter qu’il est possible d’acheter les jetons FGHT en utilisant de l’USDT ou de l’ETH.

Il est facile de comprendre le très fort intérêt des investisseurs pour la prévente si on garde à l’esprit le bonus de 50 % pour les achats actuellement en cours d’application. De plus, les points centraux du projet sont également très solides : ses caractéristiques fondamentales le place dans la même catégorie que d’autres plateforme comme Sweatcoin ou le désormais célèbre STEPN.

À la différence des projets mentionnés précédemment qui se focalisent principalement sur la marche et la course à pied, FightOut a pour ambition de récompenser ses utilisateurs qui participeront à une très large gamme d’activités et d’entrainements.

Lors de son lancement l’année prochaine, la plateforme proposera des séances d’entraînement à la demande ainsi que des sessions en direct, ces dernières pourront être suivies directement via l’application ou bien dans les salles de fitness locales partenaires avec FightOut. En outre, les entrainements comprendront des exercices de musculation, des étirements, du yoga, de la méditation, de la boxe, et bien plus encore.

Les récompenses seront distribuées sous la forme de REP, le second jeton natif du projet FightOut, qui pourra être utilisé afin d’acheter des objets intégrés à la plateforme ainsi que des programmes d’entrainement personnalisés avec des coachs. Et compte tenu du fait que FightOut utilisera un modèle d’abonnement, le REP et le FGHT pourront également être utilisé afin de payer les frais liés à cet abonnement, ce qui augmentera la valeur des deux jetons en leur conférant une utilité importante qui évoluera en parallèle de la plateforme.

FightOut va aussi proposer des cours axés sur les aspects techniques de la boxe, dans un futur proche ces cours seront agrémentés par d’autres leçons focalisées sur les autres sports de combat. Des vidéos intégrées à l’application seront réalisées en partenariat avec des athlètes de niveau professionnel afin d’enseigner les fondamentaux du sport aux débutants ainsi qu’aux pratiquant d’un niveau plus avancé. 

En plus de cela, FightOut dispose d’un réseau social intégré à sa plateforme sur lequel les utilisateurs peuvent publier leurs derniers résultats sportifs ainsi que leurs différents entrainements, cela en plus de se follow mutuellement et de publier des messages de la même manière que sur un réseau social classique. Ces fonctionnalités permettront aux utilisateurs de rester motivés et de continuer à progresser au fil du temps.

Les autres fonctionnalités et caractéristiques du projet incluront des salles de fitness sous la marque FightOut, ainsi que du staking, des NFTs en édition limités, des objets d’avatar fonctionnant avec la technologie NFT, un mode joueur contre joueur avec des concours, et pour finir un métavers dédié. Tout cela indique une très forte ambition de la part de l’équipe à la tête du projet FightOut.

Les gains de la prévente

Malgré son départ au mois d’octobre dernier, le compte Twitter de FightOut compte déjà plus de 34 000 abonnés. En combinaison avec les excellents résultats de la prévente, cela démontre bien que le marché crypto est toujours dynamique et cela en dépit des récents mouvements à la baisse. 

Cela implique également que le FGHT pourrait profiter des gains importants une fois listé sur les différentes plateformes d’échange d’ici quelques semaines. Cette suspicion est également supportée par le fait que plusieurs préventes ont offert des retours sur investissement particulièrement conséquents cette année comme Lucky Block (LBLOCK) et Battle Infinity (IBAT) qui ont vu des retours allant respectivement jusqu’à 6 000 % et 3 000 % cet été en comparaison avec leurs prix de prévente. 

Si vous souhaitez participer à la prévente de FightOut, n’hésitez pas à visiter le site officiel du projet en cliquant sur ce lien.