20 Dec 2022 · 3 min read

Les opportunités du secteur crypto en 2023 selon Vitalik Buterin

Vitalik Buterin. Source: capture video, ETHWORLD / YouTube

Au cours d’une interview avec David Hoffman, présentateur du podcast Bankless, Vitalik Buterin a évoqué les perspectives du secteur crypto pour 2023. Le co-fondateur d’Ethereum estime que les trois domaines suivants présentent d’importantes possibilités de croissance pour l’année prochaine : il s’agit de la généralisation de l’utilisation des portefeuilles, la création de stablecoins résistants à l'inflation et les identifiants de sites Web alimentés par Ethereum.

Bilan du secteur crypto pour 2022

Buterin a reconnu que 2022 était une année compliquée à bien des égards. Cependant, en ce qui concerne spécifiquement Ethereum, le bilan de l’année écoulée est marqué par de nombreuses étapes importantes dans le développement de la blockchain. Le premier point positif est bien évidemment le succès de la fusion qui a marqué la transition du réseau blockchain d’un mécanisme de consensus de preuve de travail (proof-of-work, PoW) à celui de la preuve d’enjeu (proof-of-stake, PoS). 

Un autre accomplissement important est le développement des solutions de scalabilité autour de la technologie des zero-knowledge rollups (preuve à divulgation nulle de connaissance). De nombreux projets autour de cette technologie sont sur le point de lancer des solutions compatibles avec la machine virtuelle d’Ethereum (le noyau de la blockchain), une tâche qui semblait relever du domaine de l’impossible (une “chimère”, selon les termes de Buterin). 

L’optimisme de Buterin pour l’année 2023

En ce qui concerne ses projections pour 2023, Vitalik Buterin reste optimiste en dépit des vents contraires qui secouent actuellement le secteur et que Hoffman n’a pas manqué de mentionner. Il a notamment fait part de ses inquiétudes concernant la stagnation de l’adoption des applications décentralisées avec comme conséquence, des opportunités limitées pour les développeurs de ces applications. Buterin ne partage cependant pas son avis et a déclaré que de nombreuses améliorations sont encore possibles, par exemple au niveau de l'infrastructure des portefeuilles cryptos. Ces améliorations simplifieront l'utilisation des portefeuilles pour les personnes ordinaires, ce qui pourrait embarquer des milliards d'utilisateurs supplémentaires.

En second lieu, Buterin a déclaré que la création d'un stablecoin résistant à l'hyperinflation et accessible dans le monde entier, capable de résister à des conditions défavorables - à la fois sur la chaîne et dans l’environnement macroéconomique plus large - serait révolutionnaire pour l'industrie. Buterin, cependant, n'a pas offert de suggestions techniques sur la façon dont ce stablecoin pourrait être conçu.

Enfin, Buterin a déclaré que tout développement technologique qui pourrait contribuer à diminuer le pouvoir des monopoles centralisés tels que Facebook, Google ou encore Twitter, sur les identifiants de connexion serait le bienvenu. Il a souligné que permettre à Ethereum de gagner des parts de marché sur le secteur des applications basées sur Internet est une chance à saisir :

"Si vous pouvez (...) détrôner les entités dominantes de la connexion sur Internet que sont Facebook, Google et Twitter, c'est en soi une énorme opportunité, n'est-ce pas ?"

Commentant la situation actuelle du secteur, Buterin a de nouveau réitéré ses mises en garde aux investisseurs et conseillé de jeter un œil critique sur le rôle du facteur humain dans tout protocole crypto. Il a souligné que la grande majorité des entités décentralisées ont traversé la tempête actuelle sans la moindre égratignure, en revanche, on ne peut pas en dire autant de la plupart des organisations centralisées.