19 sept. 2022 · 2 min read

Les procureurs sud-coréens considèrent Do Kwon (Terraform Labs) comme un fugitif

Les procureurs sud-coréens ont qualifié le PDG de Terraform Labs, Do Kwon, de "fugitif" et ont affirmé qu'il avait fui la Corée du Sud en avril, plusieurs jours avant le krach des cryptos de l'écosystème Terra, comme TerraUSD (UST).

Source: Screen capture/YouTube/Terra

Samedi, M. Kwon a pris la parole sur Twitter pour nier qu'il tentait d'échapper aux procureurs de son pays d'origine, malgré le fait qu'un mandat d'arrêt lui ait été délivré. Les procureurs ont même demandé au ministère des affaires étrangères d'annuler le passeport de Kwon, ainsi que les documents de voyage de quatre autres dirigeants de Terraform. Mais Kwon semble avoir pris à la légère les allégations selon lesquelles il est désormais "en fuite".

Selon le Dong A Ilbo, ont déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse le 18 septembre :

"Kwon est parti à Singapour vers la fin du mois d'avril et a dissous la société nationale qu'il utilisait pour émettre des cryptos. Il est clair qu'il a pris la fuite et a quitté le pays pour Singapour. Nous avons délivré un mandat d'arrêt car nous craignons qu'il ne réponde pas aux demandes d'interrogatoire."

L'accusation a ajouté qu'elle craignait que Kwon "ne coopère pas du tout avec le processus d'enquête" lors des "perquisitions et des saisies."

Les agents ont ajouté qu'ils étaient actuellement "en train de chercher où se trouve Kwon". Ils auraient également contacté Interpol pour lui demander de coopérer.

Au cours du week-end, la police singapourienne aurait déclaré que Kwon avait déjà quitté le pays.

Les preuves contre Kwon et Terraform semblent s'accumuler. Les procureurs ont également affirmé que la famille proche de Kwon avait suivi le PDG à Singapour un mois après s'être rendu à la même destination.

Ils pensent également qu'un certain nombre d'autres cadres de Terraform "ont également fui la Corée du Sud" avant ou juste après l'effondrement des cryptos.

Citant des sources singapouriennes, Chosun Ilbo a rapporté que le nombre de jours de résidence qui restait à Kwon à Singapour étaient de toute façon comptés car il détient actuellement un laissez-passer EntrePass qui, selon le ministère du travail du pays, "permet aux entrepreneurs étrangers éligibles de lancer et d'exploiter une entreprise à Singapour qui est financée par des fonds de capital-risque ou qui utilise des technologies innovantes".

L'EntrePass de Kwon doit expirer le 7 décembre et sa demande de prolongation de la validité du document a déjà été rejetée. Chosun ajoute que le ministère du travail a déjà annulé des EntrePass pour violation des protocoles de prévention du coronavirus de Singapour.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: