12 mai 2022 · 2 min read

Les trois bonnes pratiques pour votre déclaration en cryptomonnaies

Les démarches administratives et en particulier la déclaration de revenus en cryptomonnaie sont souvent un casse tête pour les contribuables.

Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons 3 petits conseils pour passer sereinement cette étape et gagner du temps ! 

1. Assurer un suivi minutieux de son portefeuille

Dans le monde crypto, nous avons tendance à nous éparpiller sur différents comptes et plateformes et différents projets, si bien que nous perdons rapidement le fil de nos investissements. Lorsque la déclaration approche, il n’est pas rare de ne plus savoir exactement ce que nous possédons. 

Il est important de pouvoir suivre ses mouvements et ses opérations et de pouvoir savoir :

  • Combien de comptes en actifs numériques ai-je ouvert ? Combien sont basés à l’étranger ?
  • Ai-je des tokens stakés, prêtés ?
  • Ai-je reçu des gains de staking, mining ou de play-to-earn ?
  • Combien ai-je investi en fiat ?

Assurer un suivi de ces points est essentiel et vous fera gagner un temps précieux lors de votre déclaration, ou vous évitera simplement un oubli ou une erreur !

2. Conserver son historique de transactions

Le second point essentiel lorsque l’on doit déclarer ses opérations imposables, c’est est justement de conserver un historique de ses transactions imposables !

Une bonne pratique serait de pouvoir consigner chaque transaction imposable dans un document reprenant :

  • Identification de l’opération imposable
  • la date de l’opération imposable
  • la crypto vendue ou utilisée pour l’achat d’un bien/service
  • le montant de la cession

Si vous arrivez à tenir une sorte de registre, ceci pourrait grandement vous faciliter la tâche lors du calcul de votre imposition car vous aurez en main tous les éléments pertinents !

3. Se faire aider par des experts  

Si vos transactions imposables sont nombreuses ou tout simplement si vous avez un grand nombre de portefeuilles, d’opérations plus complexes (NFTs, DeFi, Play-to-earn, staking…) alors le meilleur des conseils serait d'être accompagné par des professionnels de la fiscalité applicable aux crypto actifs. 

Ceci vous permettra un gain de temps considérable mais également d’être serein lors de vos déclarations en minimisant le risque d’erreurs ou d’oublis et ainsi le risque de sanctions. 😋

💡 L’utilisation d’un outil d’aide aux déclarations fiscales tel que Waltio vous permet d’identifier vos opérations imposables et de calculer automatiquement votre montant imposable. Waltio vous fournit des documents fiscaux nécessaires en cas de contrôle fiscal et vous permettant de réaliser une déclaration de vos cryptomonnaies conformément au droit en vigueur en intégrant diverses opérations.

Avertissement: Cet article est un contenu promotionnel et ne constitue pas un conseil à l’investissement. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.