L’Espagne est devenue le centre de gravité du secteur immobilier crypto

Tim Alper
| 2 min de lecture
A computer keyboard featuring a key decorated with the Spanish flag next to a key that reads “real estate.”
Source: xtock/Adobe

Selon une nouvelle étude, l’Espagne est devenue le centre de gravité du secteur immobilier crypto.

Selon le média Criptonizando, l’étude a été menée par Forex Suggest et a révélé que 289 propriétés avaient été mises en vente en Espagne en utilisant des cryptomonnaies comme option de paiement.

L’article note que ces propriétés sont principalement situées dans les villes d’Alicante et de Marbella, dans le sud du pays. Mais il a ajouté qu’un certain nombre d’entre elles se trouvaient également à Barcelone.

“Ce nombre place l’Espagne en tête de tous les autres pays par une marge significative”, note le média.

La Thaïlande arrive en deuxième position avec 227 propriétés mises en vente en cryptomonnaie. Notons que le Portugal se place en troisième position avec 130 propriétés.

L’article révèle également que le prix moyen d’une propriété mise en vente en Bitcoin (BTC) au Salvador, un pays où le BTC a cours légal, était de 40 BTC, soit environ 900 000 dollars.

Les vendeurs de biens immobiliers disent qu’ils accepteront les paiements en BTC et ETH

Cryptonews.com a également constaté l’existence de propriétés actuellement en vente dans des pays comme l’Allemagne, avec des affiches indiquant qu’elles accepteraient les paiements en BTC. Une maison située en Thuringe, en Allemagne, a été mise en vente sur la plateforme britannique Rightmove, le vendeur indiquant qu’il accepterait les paiements en BTC.

Un certain nombre de propriétés sont également mises en vente en cryptomonnaie en Espagne via la plateforme immobilière Idealista. Un vendeur de Gran Canaria a écrit qu’il accepterait les paiements en BTC ou en Ethereum (ETH). Et un propriétaire de chalet en Aragon a également annoncé sa volonté d’accepter le BTC.

Le premier bien immobilier tokenisé en Espagne – un appartement à Séville – a été vendu à des investisseurs internationaux sur la blockchain Ethereum en 2021.

L’année dernière, le propriétaire de la maison la plus précieuse du Venezuela a mis sa propriété en vente en crypto. Des experts ont affirmé que certains “jeunes ayant une connaissance considérable de l’industrie crypto” préfèrent accepter les jetons plutôt que les devises dans les transactions immobilières.