L'ex-PDG de la société sœur de FTX (Alameda Research) avoue avoir abusé des fonds de ses clients

L'ancienne PDG d'Alameda Research, Caroline Ellison, a accepté de plaider coupable de sept infractions, dont des accusations de fraude électronique, de fraude en matière de valeurs mobilières et de blanchiment d'argent. Entre-temps, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a affirmé qu'elle avait "joué l'argent des clients d'Alameda".

Caroline Ellison, ex PDG d'Alameda Research (Twitter/@carolinecapital)

Âgée de 28 ans, Caroline Ellison, qui est également l'ex-petite amie de Bankman-Fried, a été accusée de sept chefs d'accusation. Deux d'entre eux l'accusent d'avoir commis une fraude électronique sur des clients de FTX et d'avoir participé et conspiré à cette fraude. Deux autres l'accusent d'avoir commis une fraude électronique sur les prêteurs d'Alameda Research et d'avoir conspiré pour le faire.

Le cinquième chef d'accusation lui reproche d'avoir conspiré pour commettre une fraude sur les matières premières, et le sixième chef d'accusation lui reprochait d'avoir conspiré pour commettre une fraude sur les valeurs mobilières sur les investisseurs en actions de FTX. Le septième chef d'accusation l'accusait d'avoir comploté pour blanchir de l'argent.

Selon un accord récemment rendu public par les procureurs, Ellison a accepté de plaider coupable pour tous ces délits, dont la peine maximale combinée est de 110 ans. Toutefois, étant donné qu'elle a coopéré avec les autorités, elle devrait bénéficier d'une peine considérablement réduite.

La CFTC a déposé une plainte modifiée détaillant l'affaire contre Ellison et Gary Wang, le cofondateur de FTX. L'agence a accusé Ellison de fraude et de fausses déclarations matérielles en rapport avec la vente de marchandises d'actifs numériques dans le commerce interétatique.

La CFTC a également noté qu'Ellison avait utilisé les fonds des clients de FTX, qu'elle a reçus par le biais de la ligne de crédit illimitée, pour "financer plusieurs investissements à haut risque dans le secteur des actifs numériques." 

Le président de la CFTC, Rostin Behnam, a déclaré:

"Avec les accusations d'aujourd'hui, nous continuons à agir de manière agressive pour tenir responsables tous les individus qui commettent des fraudes et protéger les clients de préjudices et de pertes supplémentaires. En l'absence d'un cadre réglementaire complet sur les actifs numériques, la CFTC utilisera tous ses pouvoirs et son autorité existants pour protéger tous les participants au marché, tout en garantissant l'intégrité des marchés des matières premières."

Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX, a été libéré après avoir déposé une caution de 250 millions de dollars dans un tribunal de New York.

Le 21 décembre, le bureau du procureur des États-Unis pour le district sud de New York a révélé un accord de plaidoyer pour Ellison qui l'a épargné de toutes les principales accusations. À l'époque, la caution d'Ellison avait été fixée à 250 000 dollars.

Les plaidoyers de culpabilité ont été annoncés après qu'il a été confirmé que SBF était extradé vers les États-Unis. Avant cela, les procureurs américains n'avaient pas révélé publiquement qu'Ellison et Wang faisaient face à des accusations criminelles potentielles ou qu'ils s'étaient engagés à travailler avec les enquêteurs.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: