Accueil ActualitésActualités Blockchain

LG lance une plateforme d’assurance pour téléphones via la blockchain

Par Tim Alper
LG lance une plateforme d’assurance pour téléphones via la blockchain 101
Source: Instagram, LG

L’opérateur de téléphonie mobile LG U+ (la branche télécom du groupe LG) a annoncé qu’il commencerait à proposer une assurance de téléphonie mobile utilisant la technologie blockchain à partir du 17 juillet.

Le transporteur affirme que son produit permettra aux clients de recevoir une indemnisation le jour même pour les dommages causés sur leurs appareils et ne leur demandera pas de soumettre de la documentation lors de leurs réclamations. LG U+ indique que la plateforme permettra également aux clients de choisir des téléphones mobiles de remplacement à la suite d'accidents et de recevoir un appareil le même jour.

Actuellement, la plupart des plateformes de réclamations d’assurance sud-coréennes exigent des clients qu’ils soumettent des documents papier, des rapports de réparation et des reçus de service. Grâce à cette nouvelle plateforme, les utilisateurs n'auront plus besoin de faxer leurs documents aux prestataires d'assurance, indique LG U+, de soumettre des photographies via des applications ou de télécharger ces preuves sur des sites Web.

L’application utilise la blockchain Monacoin développée par la branche IT du groupe LG, LG CNS.

Selon Chosen Biz, cette plateforme d’assurance est la première du pays à utiliser la technologie blockchain. Elle a été développée conjointement avec la filiale d’assurance de KB Bank, KB Insurance.

LG et KB collaborent sur un certain nombre de projets de blockchain, certains articles affirmant que les sociétés pourraient travailler sur un projet lié à la cryptomonnaie qui pourrait éventuellement produire une pièce de monnaie LG.

LG U+ déclare que le nouveau produit d'assurance blockchain contribuera également à réduire le nombre de demandes d'indemnisation frauduleuses et à éliminer les faux.

LG U+ a récemment signé un accord de collaboration avec ses deux compétiteurs majeurs, KT et SK. L’accord permettra aux entreprises de construire ensemble une plateforme d’identification mobile via une chaîne de blocs en collaboration avec Samsung et les grandes banques sud-coréennes.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles