Y a-t-il un lien entre Sam Bankman-Fried et l’arnaque du jeton BALD ?

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

Dans le petit écosystème crypto, tout finit par se savoir et les surprises ne manquent pas. L’une des plus récentes concerne le token mème BALD, qui a fait l’objet d’un rug pull spectaculaire. Au cœur de cette affaire, un nom revient avec insistance : Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX.

Contexte

Le memecoin BALD a captivé l’attention de la communauté crypto lors de son lancement fulgurant. En quelques heures, sa valeur a grimpé de façon exponentielle, attirant des millions de dollars d’investisseurs. Mais le 30 juillet, le développeur anonyme a retiré des milliers d’ETH en liquidité, provoquant une chute de plus de 90% du prix de BALD.

Cette manœuvre, connue sous le nom de rug pull, a laissé de nombreux investisseurs dans l’embarras et a déclenché une enquête approfondie pour découvrir l’identité du développeur et les raisons de cette action.

Les preuves des liens avec Sam Bankman-Fried

Données on-chain

L’analyse des données on-chain a révélé des connexions intrigantes entre le portefeuille du développeur de BALD et des portefeuilles associés à Alameda Research, l’entreprise de Sam Bankman-Fried. Plusieurs experts en blockchain ont souligné que ce portefeuille avait reçu des milliers d’ETH de portefeuilles liés à FTX et Alameda Research, suggérant un lien financier. 

Similitudes linguistiques et activités on-chain

Des observateurs ont également noté des similitudes frappantes entre la structure des phrases utilisées par le compte Twitter de BALD et celles de Bankman-Fried. De plus, les activités on-chain semblent alignées avec des événements clés dans les procédures judiciaires de Bankman-Fried, comme ses dates de comparution devant le tribunal.

Opinions d’experts

Des experts tels qu’Adam Cochran de Cinneamhain Ventures ont exprimé leurs soupçons sur Twitter, évoquant une connexion possible entre le portefeuille du développeur de BALD et Bankman-Fried ou quelqu’un étroitement affilié à Alameda ou FTX. 

Défense et doutes

Sam Bankman-Fried est actuellement en résidence surveillée, attendant son procès en octobre. Ses conditions de liberté sous caution incluent des restrictions sévères sur son accès à Internet, ce qui rendrait difficile sa participation à une telle opération. Il utilise un téléphone à clapet sans connexion Internet et un ordinateur portable avec un accès restreint à des sites Web approuvés.

Scepticisme dans la communauté crypto

Certains membres de la communauté crypto ont exprimé leur scepticisme quant à ces allégations. Des influenceurs comme Tiffany Fong ont démenti la théorie du complot, soulignant que Bankman-Fried n’a pas accès à Twitter et que les affirmations basées sur la « structure des phrases » semblent tirées par les cheveux.

De son côté, Igor Igamberdiev, le responsable de la recherche chez Wintermute, a déclaré que bien que les actions semblent être « définitivement quelqu’un d’Alameda », il est peu probable que ce soit Bankman-Fried lui-même. Cette opinion ajoute une couche de complexité à l’affaire, suggérant que même si un lien peut être établi avec Alameda, cela ne prouve pas nécessairement l’implication directe de Bankman-Fried. 

Les preuves et les opinions sont nombreuses, la tweetosphère s’affole, mais le mystère reste encore entier.

Source : Twitter