Lightning Labs dévoile sa dernière mise à jour pour améliorer l’accessibilité du réseau Bitcoin

Ruholamin Haqshanas
| 4 min de lecture
Source : AdobeStock / 24K-Production

La firme Lightning Labs, spécialisée dans les questions liées à l’infrastructure Bitcoin, a récemment procédé à une mise à jour pour Litd, son outil de gestion de “node” (nœud), de façon à rendre plus accessible l’utilisation du réseau Lightning.

Cette nouvelle mise à jour ajoute la gestion automatisée des frais de transaction, des comptes “custodials”, une gestion plus poussée des permissions LNC et un tableau de classement pour les différentes pools, comme annoncé par Michael Levan, le directeur du développement des produits de l’entreprise, dans un message récemment publié sur le site officiel de Lightning Labs.

Pour rappel, un compte custodial est un portefeuille pour lequel un tiers (le plus souvent une plateforme d’échange comme Binance ou Coinbase) est chargé de gérer les clés privées à la place de l’utilisateur.

À ce propos, Michael Levan poursuit et ajoute :

« Avec cette dernière mise à jour, nous faisons l’introduction d’un grand nombre de fonctionnalités qui permettront à Litd de gagner en popularité auprès des utilisateurs néophytes et confirmés. »

Lightning Labs est un acteur majeur dans le secteur relativement restreint du développement sur le réseau Lightning de Bitcoin. Il s’agit d’un protocole “layer 2” positionné au dessus du réseau Bitcoin traditionnel, avec pour mission de permettre des transactions plus rapides.

Le réseau Lightning nécessite de la part des utilisateurs qu’ils opèrent un “nœud” Lightning afin d’envoyer et recevoir des paiements sur le réseau de façon non-custodiale. Néanmoins, ce n’est pas un processus particulièrement simple pour les utilisateurs qui n’ont pas de connaissances techniques poussées au préalable.

Et c’est justement pour cette raison précise que Litd est un projet digne d’intérêt.

L’outil vise à épurer certaines caractéristiques liées à la gestion des nœuds afin de simplifier l’utilisation du réseau Lightning, cela en supprimant un certain nombre de contraintes pour les utilisateurs. 

Les tentatives pour simplifier l’utilisation du réseau Lightning gagnent en popularité

La mise à jour récente intègre également une nouvelle version du terminal Lightning, il s’agit d’une interface web pour la gestion des noeuds et de la liquidité, cette dernière supportant désormais la manipulation automatique des frais de transaction. 

Ce point implique que les utilisateurs opérant des noeuds du réseau Lightning n’auront plus besoin d’ajuster manuellement les frais de transaction. À la place, les frais seront automatiquement ajustés en se basant sur le nombre de paiements réalisés chaque semaine. 

Cette mise à jour fait également l’introduction de la fonction des “comptes” qui permet à plusieurs utilisateurs distincts de partager un noeud Lightning, ce qui élimine une grande partie de la complexité lié à la gestion de la liquidité ou de la manipulation du noeud.

Comme indique Levan, les utilisateurs disposent au sein de Litd d’un espace de construction virtuel qui intègre l’accès restreint à un node Ind existant. Il s’agit d’un compte avec une balance virtuelle (c’est à dire off-chain uniquement) ainsi qu’une date d’expiration optionnelle.

Le directeur indique également que la dernière mise à jour de Litd a été conçue de façon à augmenter l’automatisation de la gestion des nœuds et de fournir de meilleurs outils aux développeurs.

Levan ajoute à cela que les changements réalisés permettront de faire venir de nouveaux utilisateurs sur le réseau, et cela sans prendre en compte leur niveau d’expérience ou leurs connaissances techniques sur les technologies blockchain.

La liquidité est l’un des problèmes importants de l’interface auquel les utilisateurs font habituellement face. Ceux-ci doivent d’abord s’assurer qu’un canal Lightning leur est ouvert pour recevoir des fonds, ce qui peut parfois être assez compliqué.

« Cette fonction alpha est une autre étape vers l’automatisation de la gestion des nœuds et des liquidités, en plus de la fonction Autoloop existante, une option automatisée d’utilisation de Loop pour gérer les liquidités. »

Plus tôt ce mois-ci, Lightspark a dévoilé une plateforme popur le réseau Lightning visant à démocratiser le processus auprès des entreprises. Dans une annonce publiée sur Twitter, l’entreprise a designée la nouvelle plateforme Lightspark comme le premier point d’entrée à destination des sociétés sur le réseau Lightning.

Lightspark est une société d’infrastructure focalisée sur les technologique Bitcoin et dirigée par l’ancien président de Paypal et entrepreneur David Marcus, qui a fondé Diem, une crypto-monnaie proposée par Meta mais qui n’a malheureusement pas réussi à prendre son envol après avoir éveillé la méfiance des autorités de régulation américaines.