LocalBitcoins cessera ses activités après 10 ans d’existence

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Source : Adobe/dennizn

La plateforme d’échange de bitcoins LocalBitcoins a annoncé sa fermeture après avoir servi ses clients pendant plus de 10 ans. Cette décision s’explique par la persistance de la crise du marché des cryptos.

Dans une publication récente sur son site Web, la plateforme a déclaré qu’elle fermerait ses portes dans les semaines à venir en raison des conditions difficiles du marché. La plateforme a déclaré avoir pris cette décision après que les efforts déployés pour surmonter l’hiver des crypto-monnaies actuel n’aient pas porté leurs fruits. À cet effet, elle a déclaré :

“Nous avons donc le regret de vous annoncer que, malgré les efforts que nous avons déployés pour surmonter les difficultés rencontrées au cours de l’hiver cryptographique très froid qui sévit actuellement, nous avons conclu avec regret que LocalBitcoins ne peut plus fournir son service d’échange de bitcoins.”

LocalBitcoins a indiqué qu’il mettrait fin aux ouvertures de comptes à partir du jeudi 9 février et qu’il suspendrait les transactions le 16 février. La plateforme a conseillé à ses clients de retirer leurs fonds dès que possible. Les clients ont 12 mois pour retirer les fonds de leurs portefeuilles.

Fondée en 2012, LocalBitcoins était l’une des premières et des plus populaires plateformes d’échange de bitcoins de pair à pair. Dans les premiers jours du bitcoin, la plateforme est devenue une place de marché clé qui a alimenté la liquidité. Elle a également créé un marché d’arbitrage lucratif, car les utilisateurs pouvaient vendre des BTC à un prix supérieur au prix au comptant, puis acheter l’actif sur des plateformes centralisées à un prix inférieur.

Selon son site Web, LocalBitcoins compte environ 8 millions de clients dans plus de 190 pays. Depuis février 2021, la plateforme a connu une baisse continue de son volume d’échange, qui a atteint une moyenne de plus de 40 millions de dollars par semaine. À son apogée en 2017, LocalBitcoins traitait environ 100 millions de dollars de transactions par semaine, mais au cours des quatre derniers mois, ce chiffre a plongé à seulement 5,5 millions de dollars.

Cette décision de fermeture intervient après que LocalBitcoins a été désignée par le Trésor américain le mois dernier comme l’une des sociétés effectuant des transactions avec Bizlato, une plateforme de crypto-monnaie accusée de blanchiment d’argent. Comme communiqué, Binance et TheFiniko ont également été identifiés comme des contreparties de Bitzlato, qui fait maintenant face à des accusations de blanchiment d’argent aux États-Unis.

Le mois dernier, les autorités américaines ont arrêté Anatoly Legkodymov, le fondateur russe de la plateforme de crypto-monnaie Bitzlato, enregistrée à Hong Kong, pour avoir prétendument traité 700 millions de dollars de fonds illicites. Il est par ailleurs accusé d’avoir exploité la plateforme comme une entreprise de transfert de fonds non enregistrée qui facilitait le transfert de fonds illicites.

LocalBitcoins a aussi fait l’objet d’un examen réglementaire dans d’autres parties du monde. En 2020, la plateforme a dû se conformer à la réglementation stricte de l’Union européenne en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, ce qui a pesé sur ses activités en Europe. En 2015, LocalBitcoins a dû cesser ses activités dans l’État de New York après avoir omis d’obtenir une BitLicense auprès de cet État.