Magnate Finance vole 6.5 millions de dollars à ses utilisateurs

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Magnate Finance vole 6.5 millions de dollars à ses utilisateurs

Dans une récente et scandaleuse série d’événements, Magnate Finance a choqué la communauté crypto en disparuissant soudainement de la scène, emportant avec elle 6,5 millions de dollars appartenant à ses utilisateurs

Le projet a d’abord fermé son canal Telegram et son compte X, puis a désactivé son site web, avant de finalement éliminer toute la valeur verrouillée totale (TVL) de sa plateforme. Ce phénomène, souvent appelé “rug pull” dans le jargon crypto, avait déjà été prédit par certains experts de la blockchain qui surveillent les activités sur la chaîne.

Le cheminement de l’escroquerie par Magnate Finance

Magnate Finance, une plateforme de prêt et d’emprunt fonctionnant sur le protocole layer-2 de Coinbase, appelé Base, a subitement vidé les poches de ses utilisateurs, emportant 6,5 millions de dollars

Cette action a eu lieu quelques heures seulement après que des enquêteurs de la blockchain comme ZachXBT aient mis en garde contre un éventuel “exit scam” lié aux comportements suspects des fondateurs du projet.

Le 25 août, en amont de cette affaire, Magnate Finance a supprimé son groupe Telegram et mis hors ligne son site web. Ces actions ont soulevé des inquiétudes parmi les utilisateurs quant à la possibilité d’un “exit scam”. 

Le projet a également effacé son compte X et retiré toute présence sur les réseaux sociaux. ZachXBT avait déjà noté que l’adresse de déploiement de Magnate Finance était directement liée à l’escroquerie Solfire, qui avait entraîné la disparition de 4,8 millions de dollars.

Peu de temps après ces actions, les développeurs du projet ont manipulé l’oracle des prix du protocole et retiré tous les actifs, provoquant l’effondrement de la valeur totale verrouillée (TVL) de 6,4 millions de dollars.

Effondrement de la valeur totale verrouillée chez Magnate Finance
Effondrement de la valeur totale verrouillée et du prix du token chez Magnate Finance. Source : Defillama

Les mouvements post-escroquerie et la tendance inquiétante des “Rug Pulls”

Selon le cabinet d’analyse blockchain PeckShield, les escrocs ont transféré 1,34 million de dollars en tokens DAI vers une nouvelle adresse débutant par 0x0664.

Mouvement des fonds volés chez Magnate Finance
Mouvement des fonds volés chez Magnate Finance. Source : PeckShield

Ils ont ensuite converti 1 million de ces fonds volés sur la BNB Smart Chain. PeckShield a également identifié cinq portefeuilles différents liés aux escrocs de Magnate Finance.

La majeure partie des fonds détournés a été acheminée vers les plateformes Ethereum L2 Arbitrum et Optimism, ainsi que vers la BNB Smart Chain via Stargate. Actuellement, environ 295 Ether et 1,3 million de DAI sont encore retenus sur la chaîne Base.

La vigilance reste de mise dans la DeFi

Ces escroqueries et “rug pulls” sont de plus en plus courants, surtout dans l’écosystème de la finance décentralisée (DeFi) où la décentralisation facilite ce genre de pratiques malhonnêtes. En témoigne le fait que la valeur totale des cryptomonnaies perdues en raison d’escroqueries et de piratages s’élève à 656 millions de dollars pour la première moitié de l’année 2023.

La multiplication des rug-pulls met en lumière les risques associés au secteur DeFi, même pour les plates-formes établies. Par exemple, Uniswap, l’une des plus grandes plateformes d’échange décentralisées, a récemment licencié un de ses ingénieurs en contrats intelligents, Allen Lin. 

Ce dernier est accusé d’avoir orchestré un rug-pull sur le memecoin FrensTech quelques heures seulement après son lancement sur le protocole layer-2 de Coinbase. 

Cet incident souligne l’importance de la diligence raisonnable et de la prudence, même lorsque l’on investit dans des projets qui semblent être soutenus par des noms fiables dans l’industrie.

Sources : Cointelegraph, ZachXBT