MakerDAO : Vers une augmentation du taux d’épargne DAI à 3,33%

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture
Source: Adobe

MakerDAO, à l’origine du stablecoin Dai, fait face à une proposition audacieuse. Block Analitica, une entreprise de gestion des risques centrée sur la finance décentralisée (DeFi), propose d’augmenter le taux d’épargne du Dai (DSR) à 3,33%, une initiative qui pourrait avoir des répercussions significatives sur l’écosystème DeFi tout entier. 

Un regard approfondi sur la proposition et le fonctionnement du DSR

Le DSR (Dai Savings Rate) est un outil innovant proposé par le protocole MakerDAO qui permet aux utilisateurs de gagner des intérêts sur leurs avoirs en DAI, le stablecoin de MakerDAO. Fonctionnant de manière similaire à un compte d’épargne traditionnel, le DSR est néanmoins unique en raison de son intégration à la blockchain et de son fonctionnement décentralisé.

Pour commencer, un utilisateur dépose ses tokens DAI dans un smart contract DSR sur la blockchain Ethereum (directement via le portail MakerDAO ou via un certain nombre de dApps qui ont intégré le DSR). Une fois les DAI déposés, ces derniers génèrent des intérêts en temps réel. 

Le taux d’intérêt du DSR est déterminé par le vote des détenteurs du token de gouvernance de Maker, le MKR. Ce taux peut être ajusté en fonction des conditions du marché et des objectifs de politique monétaire du système MakerDAO. L’objectif est de créer un équilibre entre l’offre et la demande de DAI pour stabiliser son prix par rapport au dollar

Le DSR est financé par les “frais de stabilité” prélevés par MakerDAO sur les emprunts de DAI. Ces emprunts sont effectués par le biais de Collateralized Debt Positions (CDPs), où les utilisateurs bloquent certains actifs en garantie (tels que Ethereum ou Wrapped Bitcoin) et reçoivent du DAI en retour.

L’an dernier, la proposition d’élever le DSR à 1% a entraîné un afflux massif de dépôts, avec plus de 35 millions de DAI déposés en l’espace d’un mois. Ce chiffre illustre parfaitement l’attrait du DAI pour les utilisateurs.

Implications et perspectives pour le marché DeFi 

Au-delà de son impact sur MakerDAO, cette proposition pourrait avoir des implications majeures pour l’écosystème DeFi dans son ensemble. Sam MacPherson, cofondateur de Phoenix Labs, prévoit ainsi que “les taux d’emprunt sur vos plateformes de prêt préférées sont sur le point de bondir à environ 4,5% alors que Maker augmente drastiquement le coût du capital. 

Il est à noter que des protocoles de prêt de premier plan tels qu’Aave et Compound n’offrent actuellement pas de taux supérieurs à 2,6% sur des stablecoins majeurs comme USDC, USDT et DAI. Il est donc probable qu’une hausse du DSR attirerait davantage de capitaux vers MakerDAO, ce qui, à son tour, exercerait une pression à la hausse sur les taux de stablecoins dans l’ensemble de l’écosystème DeFi.

Une explication fournie par un exécutif de Block Analytica sur les répercussions de cette proposition peut être lue ici : 

En résumé, cette proposition de Block Analitica, si elle est approuvée par le vote exécutif de MakerDAO, pourrait déclencher un changement significatif dans le paysage DeFi. Il reste à voir comment la communauté réagira à cette proposition audacieuse. Quoi qu’il en soit, avec un taux d’épargne potentiel de 3,33%, l’avenir semble radieux pour les détenteurs de DAI et l’écosystème de la DeFi en règle générale.

Sources : Block Analitica, Sam Mcpherson, Primoz Kordez, MakerDAO