Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Un virus surveille 2,3 millions d’adresses Bitcoin

Par Sead Fadilpašić
Un virus surveille 2,3 millions d’adresses Bitcoin 101
Source: iStock/PeopleImages

Lors d’un envoi de cryptomonnaies, l'une des principales caractéristiques de la procédure est le fait que les adresses sont toujours longues et pratiquement impossibles à retenir par coeur. Évidemment, presque personne ne tape l'adresse à la main, on préfère faire un copier-coller d'une application à l'autre - et c'est précisément là que réside le danger.

Ce type de virus de type malware s'appelle CryptoCurrency Clipboard Hijackers monitos et, comme son nom l'indique, il utilise le presse-papier (clipboard) de Windows, qui est la mémoire temporaire où les données sont copiées jusqu'à ce qu'elles soient remplacées par d’autres données. Si ce logiciel malveillant détecte une adresse de cryptomonnaie dans le presse-papier - où elle sera stockée inévitablement si vous la copiez-collez - il remplacera cette adresse par la sienne. Cela signifie que les cryptos que vous envoyez iront à son adresse au moment de faire « coller », à moins que vous ne vérifiiez vous-même l’adresse, ce que l’on vous conseille de faire.

Selon BleepingComputer, ce type de logiciels malveillants surveillerait plus de 2,3 millions d'adresses. Il est très difficile de vous protéger contre ce type de logiciel malveillant car il n’y a aucune de façon de voir qu’il tourne en arrière-plan. C'est pourquoi vous devriez toujours avoir un antivirus à jour installé et en cours d'exécution, et faire régulièrement analyser votre système, mais aussi vérifier l'adresse à laquelle vous envoyez vos cryptos.

Comme Cryptonews.com en avait déjà parlé, l'expert de la cybersécurité Lotem Finkelsteen de la société de cybersécurité israélienne Check Point Software Technologies a prédit que les attaques liées à la cryptomonnaie dépasseront en 2018 toutes les autres années. De nombreux autres experts en sécurité ont également averti que les attaques liées aux cryptos ne feront qu'augmenter, car il y aura des « attaques ciblées contre des sociétés dans le but d'installer des mineurs » ainsi que des menaces de rançongiciels liés à la cryptomonnaie.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles