22 Aug 2022 · 3 min read

Massa, la première blockchain avec des smart contracts autonomes

En 2022, d’abord en avril lors du Paris Blockchain Week Summit, puis en juillet lors de l’ETHCC Paris, l’équipe Massa a dévoilé les premiers smart contracts autonomes jamais publiés sur une blockchain. 

Massa est un nouveau Layer-1, qui entend résoudre le trilemme de la blockchain en améliorant la décentralisation et la scalabilité— en recherchant un coefficient de décentralisation de 1000+ Nakamoto. Depuis juillet 2022, il est possible d’essayer les Smart Contracts autonomes sur le testnet Massa.

Lancé en 2021 et actuellement dans sa phase de testnet, avec plus de 7000 nœuds fonctionnant en permanence sur son réseau actuellement, Massa a déjà franchi des étapes importantes : il a levé 5 millions d’euros lors d’une vente privée (l’une des ventes privées les plus décentralisées impliquant plus de 100 individus et entités), a lancé son propre moteur de contrats intelligents — smart contract engine —  et a atteint 4000 transactions par seconde (avec l’intention d’atteindre 10 000 transactions d’ici la fin de la phase de testnet).

L’équipe Massa s’est toujours concentrée sur la création de contrats intelligents autonomes. Actuellement, aucune des blockchains existantes ne parvient à déployer ce type de fonctionnalité de contrat intelligent, ce qui en fait l’un des objectifs les plus importants atteints par les développeurs de Massa. Le concept des Smart Contracts autonomes vise à permettre aux Smart Contracts de “vivre” sur la blockchain et de s’auto-activer, avec un flux autonome pour les utiliser. Ils peuvent se nourrir des données de la blockchain et demander des informations à des sources externes sans avoir besoin d’une interaction supplémentaire. Les smart contracts existants sur d’autres blockchains nécessitent une interaction humaine (ou des bots) pour fonctionner.

Massa, la première blockchain avec des smart contracts autonomes / Capture

Selon une déclaration du CEO de Dusa Labs: 

« Les innovations technologiques de Massa, telles que les smart contracts autonomes nous permettent ainsi une exécution totalement autonome des ordres de trading latent de nos utilisateurs, une gestion optimale des liquidations, le tout couplé à une sécurité accrue pour nos utilisateurs. »

Le Testnet de Massa en est actuellement à son treizième épisode (un nouvel épisode est publié au début de chaque mois) et se poursuivra jusqu'au Mainnet. Pour le moment, Massa continue de développer sa communauté de développeurs et de validateurs pour son nouvel écosystème. L’équipe vise un lancement entre fin 2022 et le début 2023. L'équipe est actuellement composée de plus de 15 personnes. Le programme d’ambassadeurs Massa (Masstronauts et Masscots) sera lancé au début du quatrième trimestre 2022.

À propos de Massa

La recherche et le développement de la technologie Massa ont commencé en 2018. La société a été constituée en 2020, à Paris, en France. La blockchain Massa est basée sur une technologie de blocs parallèles capable de traiter des milliers d’opérations par seconde avec une consommation d’énergie minimale. Grâce à une ICO équitable et à d’autres décisions cruciales garantissant la décentralisation, Massa est la première blockchain ciblant un coefficient de décentralisation de Nakamoto supérieur à 1 000, ainsi que la première blockchain à présenter des contrats intelligents autonomes et un hébergement web décentralisé.

Avertissement: Cet article est un contenu promotionnel et ne constitue pas un conseil à l’investissement. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.