MicroStrategy affirme être peu exposée à Silvergate : qu’en est-il vraiment ?

Ruholamin Haqshanas
| 4 min de lecture
Image Source : Silvergate 

MicroStrategy a nié toute exposition significative à Silvergate. Pourtant, toutes les plateformes d’échange de crypto-monnaies qui ont traité avec la banque de crypto-monnaies sont en train de prendre la poudre d’escampette. En effet, la situation financière de la banque suscite des inquiétudes.

Dans un récent tweet, MicroStrategy, la société de veille économique a précisé que ses avoirs en bitcoins, évalués à 2,9 milliards de dollars et comprenant plus de 130 000 bitcoins, ne sont pas détenus par Silvergate. De plus, elle précise qu’elle n’a aucun autre lien financier avec la banque cryptographique qui est actuellement en difficulté.

La société fondée par Michael Saylor a révélé qu’elle avait contracté un prêt auprès de Silvergate, et a ajouté qu’elle n’aurait pas à rembourser ce prêt avant le premier trimestre 2025. Par ailleurs, une faillite ou une insolvabilité n’accélérerait pas le remboursement du prêt.

Cette information intervient quelque temps après l’annonce faite par Silvergate, plus tôt cette semaine, qu’elle ne serait pas en mesure de déposer son rapport financier annuel 10-K auprès de la SEC à temps. La banque a annoncé qu’elle évaluait présentement sa capacité à rester en activité. À la suite de cette annonce, les actions de la banque ont chuté de plus de 55 % jeudi.

Silvergate est un prêteur traditionnel, assuré par le gouvernement fédéral américain. La banque s’est positionnée comme une passerelle vers le secteur de la crypto. À cet effet, elle propose une plateforme de paiement 24 h/24 et 7j/7 qui se nomme Silvergate Exchange Network. Cette dernière aurait d’ailleurs traité plus de 1 000 milliards de dollars de transactions depuis 2017.

Silvergate a été parmi les prêteurs les plus durement touchés par la chute de FTX survenue en novembre dernier. Au lendemain de cette faillite, Silvergate a été victime d’une panique bancaire et a dû vendre à perte 5,2 milliards de dollars de titres de créance qu’elle détenait dans son bilan. Cette opération a permis de couvrir environ 8,1 milliards de dollars des retraits opérés par ses clients.

En conséquence, elle a subi une perte de 718 millions de dollars, qui dépasserait le total des bénéfices de la banque depuis 2013. En outre, à la fin de 2022, les dépôts de Silvergate ne s’élevaient qu’à 3,8 milliards de dollars, contre 11,9 milliards de dollars en 2021.

En dehors de Microstrategy, d’autres plateformes ont signalé qu’elles ne seraient pas exposées à la crise actuelle de Silvergate. C’est le cas de Paolo Ardoino, le directeur de la technologie de Tether, qui a également souligné dans un récent tweet que Tether n’est pas exposé à Silvergate. Par ailleurs, après l’annonce de son dépôt mercredi, de multiples autres sociétés de crypto-monnaies ont mis fin à leurs relations avec la banque. Parmi ces plateformes, on retrouve Coinbase, Paxos, Galaxy Digital et Kraken,

Les problèmes de Silvergate pourraient-ils se répercuter sur la finance traditionnelle (TadFi) ?

Il convient de noter que les problèmes de Silvergate pourraient se répercuter sur le système bancaire classique. En effet, la banque a reçu au moins 3,6 milliards de dollars de prêts de la part des banques fédérales de prêts immobiliers. Ce système a été conçu à l’origine pour soutenir le financement du logement et les investissements communautaires aux USA.

Certains acteurs du marché ont prévenu d’une telle éventualité. En effet, ils ont averti que les prêts accordés aux banques exposées aux crypto-monnaies pourraient conduire à ce que la contagion de la crypto-monnaie se propage également aux sociétés financières traditionnelles.

Le mois dernier, la sénatrice Elizabeth Warren a déclaré : “C’est pourquoi j’ai mis en garde contre les dangers de permettre aux crypto de s’entremêler avec le système bancaire”.

Au début du mois de février, il a été révélé que le ministère américain de la Justice examinait la relation entre Silvergate et la plateforme de crypto-monnaies FTX, aujourd’hui disparue, et sa branche de négociation Alameda Research. Cette enquête comprend l’examen de l’hébergement par la banque de comptes liés aux entreprises de Sam Bankman-Fried.

Les actions de Silvergate sont en baisse de plus de 67 % depuis le début de l’année.