Accueil ActualitésActualités Bitcoin

MicroStrategy encourage les autres sociétés cotées en bourse à passer au Bitcoin

Par Tim Alper
MicroStrategy encourage les autres sociétés cotées en bourse à passer au Bitcoin 101
Source: Adobe/alswart

Michael Saylor, le co-fondateur de MicroStrategy, une société américaine de logiciels qui a acheté plus de 400 millions de dollars de Bitcoin (BTC), a déclaré que l'investissement de sa société n'était "pas un pari" et a affirmé que les grosses entreprises devraient se tourner vers les cryptomonnaies pour ne pas laisser leurs liquidités en monnaie fiduciaire s'amenuiser alors que l'inflation augmente.

S'exprimant sur le podcast Pomp (Anthony Pompliano), M. Saylor a fait remarquer que le conseil d'administration de l'entreprise n’avait pas hésité à prendre cette décision.

La volatilité du Bitcoin a toujours été l'un des principaux problèmes des gestionnaires de fonds et des investisseurs institutionnels, mais M. Saylor a affirmé que les gros investisseurs ne partageaient pas les mêmes préoccupations que les day-traders à ce sujet et a même affirmé que les gros investisseurs pourraient jouer un rôle clé dans le renforcement de la stabilité du Bitcoin.

Il a déclaré,

"Je pense que la volatilité est en baisse. Il suffit de regarder le graphique. [...] Je pense qu'à mesure que les institutions entreront et qu'elles achèteront de plus gros montants en Bitcoin, elles atténueront la volatilité."

MicroStrategy encourage les autres sociétés cotées en bourse à passer au Bitcoin 102

Il a également ajouté qu'il était surpris que la volatilité de la crypto ne soit pas plus élevée.

"Les cryptos se tradent 168 heures par semaine. Un actif sur deux est tradé au mieux 35 heures par semaine, et parfois moins pendant les vacances. Je trouve ça admirable. Je regarde les échanges cryptos le samedi soir à 21h30 et je pense que c'est la sécurité la plus magique et la plus performante de l'histoire du monde. [...] Tout le monde devrait être en admiration devant le fait que cette chose ne se dérègle pas. C'est remarquablement non-volatile à cet égard", a déclaré le PDG.

M. Saylor a affirmé que les dirigeants d'entreprises devaient réagir rapidement face à l'évolution rapide des perspectives financières: l’effacement des monnaies fiduciaires et la montée de la cryptomonnaie, a-t-il ajouté.

"Un point que je n'oublie pas, c'est qu'il y a 3 500 sociétés cotées en bourse ; il y a 5 000 milliards de dollars dans leurs trésors et tout est en train de fondre. Et à un moment donné, vous avez l’obligation de ne pas perdre l'argent. Avant, il était acceptable d'être conservateur. [...] Mais quand le taux d'inflation atteint 30%, ce n'est pas nécessairement quelque chose que vous pouvez ignorer."

Il a déclaré que le changement doit venir du sommet.

Il a également estimé que l’initiative vers le Bitcoin de sa propre entreprise pourrait inciter d'autres personnes à passer à l’action, selon lui,
"Je pense que l'investissement crypto doit être initié par le PDG ou le directeur financier parce que c'est une chose innovante. Je pense que nous avons montré aux gens comment le faire, vous savez, et nous leur avons montré que c'est possible et simple".

En septembre, le hashrate du Bitcoin, ou la puissance de calcul du réseau, a atteint son nouveau record. Plus le hashrate est élevé, plus le réseau est sécurisé.

MicroStrategy encourage les autres sociétés cotées en bourse à passer au Bitcoin 103
7-day average. Source: blockchain.com

Regardez l’interview:

_________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles