Le mineur de crypto Argo Blockchain a réduit ses dettes de 4 millions de dollars en 2023

Matthieu Dumas
| 2 min read

La société de minage de cryptomonnaies Argo Blockchain a annoncé avoir réduit ses dettes à 75 millions de dollars au cours du premier semestre 2023, soit une diminution de 4 millions de dollars par rapport à fin 2022.

Argo Blockchain, qui fait partie des entreprises qui ont souffert des conditions de marché difficiles et d’un écosystème minier très concurrentiel, a enregistré des pertes nettes de 18,8 millions de dollars au premier semestre 2023, soit une baisse de plus de 50% par rapport à une perte nette de 39,6 millions de dollars au premier semestre 2022.

Les revenus ont également diminué de 31% par rapport au premier semestre 2022, avec un chiffre d’affaires de 24 millions de dollars à la mi-2023, qu’Argo attribue à une baisse de la valeur du Bitcoin et à une augmentation du taux de hachage mondial et de la difficulté associée du réseau.

Argo rapporte avoir miné un total de 947 BTC au cours du premier semestre 2023, soit une augmentation de seulement 1% des BTC minés pendant la même période en 2022. Il convient de noter que 2023 a connu une augmentation de 78% du taux de hachage mondial.

Au 30 juin 2023, le bilan d’Argo reflète des liquidités de 9,1 millions de dollars et 46 BTC. Argo a commencé le second semestre en levant 7,5 millions de dollars en produit brut grâce à un placement d’actions en juillet 2022 offert aux investisseurs institutionnels et particuliers.

Bien que la société ait averti qu’elle faisait face à la réalité d’une faillite fin 2022, ses résultats semestriels intermédiaires pour 2023 indiquent qu’elle prévoit d’augmenter sa capacité totale de taux de hachage à 2,8 exahashes par seconde (EH/s) en déployant quelque 1 628 BlockMiners dans ses installations minières basées au Québec.

Argo a également rapporté qu’ils étaient en discussions avancées pour vendre « certains actifs non stratégiques » et qu’il explorait d’autres options pour réduire sa dette globale.

Le président du conseil d’administration d’Argo, Matthew Shaw, a souligné une « série transformationnelle de transactions » avec Galaxy Digital dans lesquelles il a vendu son installation minière Helios et sa propriété pour 65 millions de dollars en décembre 2022. Argo a ensuite refinancé un nouveau prêt garanti par des actifs de 35 millions de dollars sur trois ans avec Galaxy.

« Les transactions ont réduit l’endettement total de 41 millions de dollars et ont permis à Argo de simplifier sa structure opérationnelle. »

Shaw a ajouté que la capacité d’Argo à maintenir une flotte de plus de 27 000 mineurs était cruciale pour ses opérations en cours, dont environ 23 600 Bitmain S19J Pro fonctionnant sur le site Helios grâce à un accord d’hébergement en cours avec Galaxy.

Argo avait précédemment averti qu’il faisait face à des circonstances financières désastreuses fin 2022 avant de conclure un accord avec Galaxy pour son installation Helios. Dans les mois qui ont suivi la clôture de l’accord, l’ancien PDG d’Argo, Peter Wall, avait annoncé sa démission de la société.

Source : CoinTelegraph, MarketsInsider, Argo Blockchain