Suite à la mise à niveau Shanghai sur Ethereum, JPMorgan estime que l’activité est “décevante”

| 2 min de lecture

Selon les analystes de JP Morgan, l’impact de la mise à niveau Shanghai sur Ethereum s’est révélée décevante. Dans une note, les analystes de JP Morgan sous la direction de Nikolaos Panigirtzoglou, ont déclaré que Shanghai n’aurait pas répondu aux attentes des investisseurs.

Des performances en baisse pour Ethereum depuis le déploiement de Shanghai


Shanghai avait été déployé sur Ethereum en avril dernier. La communauté Ethereum avait attendu cette mise à jour avec impatience. En effet, Shanghai a permis aux validateurs de retirer les actifs verrouillés en staking. JP Morgan a noté que la mise à jour avait apporté des éléments positifs, entre autres une forte augmentation du staking et une diminution de l’offre d’Ethereum. Cependant, certains indicateurs suggèrent une stagnation au niveau de l’activité du réseau : les analystes ont en effet constaté une baisse au niveau des transactions quotidiennes d’Ethereum, des adresses actives quotidiennes et de la valeur totale verrouillée (TVL) des protocoles de finance décentralisée (DeFi).

Les analystes de JP Morgan ont indiqué que de nombreux facteurs ont affecté négativement l’activité sur Ethereum. Le scandale lié à l’effondrement de Terra puis celui de FTX et la répression réglementaire qui a suivi ont eu des répercussions néfastes sur toute l’industrie. Ces évènements ont également contribué à une diminution de l’intérêt des investisseurs institutionnels.

Sur Twitter/X, certains utilisateurs sont en désaccord avec les observations de JP Morgan. En effet, ils ont fait remarquer que les indicateurs de l’activité d’Ethereum on-chain n’étaient plus tout à fait pertinents compte tenu de l’importance croissante des rollups. Une portion de plus importante des transactions d’Ethereum s’est déplacée sur les rollups, un phénomène d’ailleurs prévu par la feuille de route.

La mise à jour Cancun-Deneb pourra-t-elle redynamiser Ethereum ?


Les développeurs d’Ethereum se penchent actuellement sur la prochaine mise à jour de la blockchain, Cancun-Deneb. Cette mise à jour devrait voir la mise en oeuvre d’une proposition d’amélioration très attendue. Il s’agit de l’EIP-4844 qui introduira le proto-danksharding au sein de l’écosystème Ethereum. Ce mécanisme vise la réduction du coût des rollups qui est actuellement élevé. En fait, tous les noeuds Ethereum doivent traiter les données de transactions via la fonction CALLDATA. Ces données sont donc stockées indéfiniment sur la chaîne, même si elles ne doivent être disponibles que pendant une courte période.

L’EIP-4844 introduira des blocs de données (appelés blobs) pouvant être envoyés et attachés à des blocs. Les données stockées en blocs ne sont pas accessibles à la machine virtuelle Ethereum (EVM). Elles seront supprimées après un certain délai. Cela devrait réduire drastiquement les coûts de transaction. Cette innovation pourrait se révéler particulièrement avantageuse pour les réseaux de couche 2 comme Arbitrum et Optimism. Les blobs de données ne modifieront pas la taille du bloc Ethereum. La création d’un espace de données temporaire supplémentaire pour les rollups de couche 2 augmentera potentiellement le débit du réseau.

Sources : CNN, Ethereum