MultiversX introduit l’authentification à deux facteurs (2FA) pour lutter contre les escroqueries

Siméon Allegaert
| 2 min de lecture

MultiversX, anciennement connu sous le nom d’Elrond, a présenté Guardians, une norme de sécurité d’authentification à deux facteurs (2FA) qui vise à atténuer le risque d’escroquerie et de vol de cryptomonnaie.

Le secteur de la DeFi de plus en plus touché par les failles de sécurité

Les investisseurs et utilisateurs qui gravitent au sein du secteur des cryptomonnaies sont depuis longtemps exposés à diverses escroqueries ainsi qu’aux attaques de certains pirates informatiques. Le secteur crypto est particulièrement vulnérable aux hacks, on observe par ailleurs des pertes extrêmement élevées dans la période récente. 

Ces dernières se chiffrant à plus de 300 millions de dollars pour l’ensemble des actifs numériques uniquement pour le deuxième trimestre de l’année 2023 selon les derniers rapports de la société de sécurité blockchain CertiK.

De plus, une enquête de la Federal Trade Commission (FTC) a révélé que les attaques de cryptomonnaie par phishing entraînent à elles seules des pertes de plus d’un milliard de dollars par an. Plus largement, le total des failles de sécurité pour le secteur DeFi approche la barre des 3 milliards de dollars en fonds volés, d’après les dernières données publiées par The Block.

Guardians : une protection supplémentaire face aux tentatives de piratage

Avec Guardians, les utilisateurs disposant d’un portefeuille MultiversX vont pouvoir bénéficier d’un niveau de sécurité supplémentaire face à des escroqueries et des tentatives de piratage qui se font malheureusement de plus en plus courantes.

Selon les déclarations des représentants officiels de MultiversX, les utilisateurs seront en mesure de garder le contrôle de l’ensemble de leurs fonds même dans le cas d’une compromission de leurs clés privées. À ce propos, Beniamin Mincu, le directeur général de MultiversX, a souligné la fiabilité de Guardian en terme de sécurité. Ce dernier déclare :

« La fonctionnalité Guardians a été testée en profondeur lors d’un concours de piratage ouvert au public avec une récompense de près de 20 000 dollars, où des centaines de participants, y compris des experts en sécurité, ont tenté d’obtenir cette récompense sans toutefois réussir à y parvenir. »

Le directeur de MultiversX poursuit et précise que l’ensemble des hackers présents lors de ce test connaissait déjà la seed phrase (ou phrase secrète en français) de 24 mots qui avait préalablement fait l’objet d’une fuite publique.

« Nous voyons encore beaucoup trop d’utilisateurs perdre une partie voire l’ensemble de leurs fonds simplement parce qu’ils ont fait l’erreur de partager leurs clés privées avec des inconnus ou sur de faux sites web. »

Toujours selon les déclarations des représentants de MultiversX, la fonctionnalité Guardian a déjà été intégrée dans plusieurs solutions de portefeuilles crypto avec au total plus d’un million d’utilisateurs combinés.

Source : Beniamin Mincu