Accueil Actualités

Une nouvelle loi allemande pourrait permettre aux banques de stocker et de commercialiser des cryptomonnaies

Par Jarosław Adamowski
Une nouvelle loi allemande pourrait permettre aux banques de stocker et de commercialiser... 101
Source: iStock/Meinzahn

Le Bundestag, le parlement fédéral allemand, aurait adopté un projet de loi visant à permettre aux banques du pays de stocker et de vendre des cryptomonnaies l'année prochaine. Cependant, la législation est en attente de l'approbation du Bundesrat, la chambre du Parlement qui représente les 16 Länder fédéraux d'Allemagne.

Le secteur bancaire allemand a enregistré une baisse de 31 % de ses bénéfices l'an dernier et les analystes de l'agence de notation de crédit Moody's s'attendent à ce que la rentabilité des banques allemandes continue de baisser à mesure que le revenu net d'intérêt diminue, comme l'a rapporté le Financial Times.

Lire aussi: Les guichets Bitcoin de Bitstop s’associent avec les centres commerciaux Simon Malls.

Entre-temps, la version finale du projet de loi va bien au-delà du projet initial, a rapporté le grand quotidien économique allemand Handelsblatt. Si elle est mise en œuvre sous sa forme actuelle, la législation n'obligera pas les banques à recourir aux services de conservateurs externes (custody) ou de filiales spéciales pour stocker les cryptomonnaies, mais elles seront en mesure de fournir leurs propres capacités de stockage.

Le projet de loi alimente l'optimisme au milieu de certains représentants de l'industrie crypto. Sven Hildebrandt, de l’entreprise Distributed Ledger Consulting, a déclaré que la législation pourrait faire de l'Allemagne un "paradis de la crypto" et que les législateurs allemands "jouent un rôle de pionnier" dans le domaine de la réglementation de la crypto.

En revanche, les voix critiques de certaines autorités publiques et de certains partis politiques soulignent les risques supplémentaires que les banques allemandes devraient atténuer avant d'offrir des crypto aux clients.

Niels Nauhauser, expert financier d'une société de conseil aux consommateurs du Bade-Wurtemberg, un État du sud-ouest de l'Allemagne, a déclaré que, contrairement aux offres spéciales d'obligations dans lesquelles les banques sont tenues d'informer leurs clients sur les coûts connexes et de leur fournir des informations clés pour les investisseurs, ce n'est pas le cas pour les ventes directes de cryptomonnaies.

Fabio de Masi, un législateur du parti de gauche (Die Linke), a commenté que l'autorité allemande de surveillance financière BaFin devrait analyser comment les banques vont répondre aux risques supplémentaires de cybersécurité liés au stockage des cryptomonnaies.

L'Allemagne est susceptible de consolider sa place d'Etat le plus favorable aux cryptomonnaies dans l'UE, tandis que l'adoption par le grand public allemand est également appelée à s’accentuer au cours des prochaines années. Il existe déjà une base importante d'utilisateurs précoces qui pourraient être à l'origine d'une adoption plus poussée.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles