Accueil ActualitésActualités Altcoin

La Libra pourrait faciliter l'adoption des cryptomonnaies selon Binance Research

Par Sead Fadilpašić
La Libra pourrait faciliter l'adoption des cryptomonnaies selon Binance Research 101
Source: Adobe/piter2121

L'industrie de la crypto pourrait grandement profiter de l'adoption de la Libra (LBR) de Facebook, selon Binance Research, la branche de recherche du célèbre échange.

Dans son analyse intitulée "Will Libra Live Up To Its Initial Ambitions ?", Binance Research partage une vision positive de l'avenir à long terme par rapport à la Libra, bien qu'elle comporte de nombreux "bémols".

L'analyse affirme que si "Le LBR devenait largement utilisé, nous pourrions imaginer de nouveaux stablecoins, à la fois adossé à de l’argent fiduciaire (par exemple, un stablecoin avec un collatéral) et backé par une crypto (par exemple, Maker), avec un ancrage sur de multiples réseaux sans permission comme Ethereum".

Binance Research envisage la possibilité que plusieurs échanges cryptos ajoutent l’intégration des Libra Coins (LibraUSD, LibraEUR), mais seulement après une maturation et une adoption plus large. Si cela devait se produire, Libra pourrait devenir une option alternative aux stablecoins existants, ce qui entraînerait une concurrence accrue entre les acteurs du marché. Néanmoins, cela s'avérerait "massivement" bénéfique pour le reste de l'industrie crypto, car l'adoption augmenterait. S'il arrive que la Libra ouvre l'accès à des tiers et conserve une interface conviviale, "les avantages pour l'inclusion financière pourraient être significatifs, et finalement remodeler le secteur mondial des paiements", affirment les chercheurs.

Lire aussi: Bitcoinblockhalf.com: suivez en temps réel le décompte vers le halving de Bitcoin.

Cela dit, les Libra coins seraient en concurrence avec les projets cryptos existants sur les cas d'utilisation non commerciale tels que les transferts de fonds, la monnaie programmable et d'autres applications. Leur adoption serait empêchée dans les secteurs émergents, par exemple la finance décentralisée (DeFi), par le manque d'inclusion et l’absence de composante permissionless. "Par conséquent, la Libra et les stablecoins ne seront probablement pas des concurrents directs", écrivent les chercheurs de Binance, parce que Libra n'a pas "fait de compromis sur son objectif à long terme d'inclusion financière", mais a plutôt fait "des compromis à court terme, ce qui réduira fortement son impact initial, car l'accès ouvert via des "portefeuilles non hébergés" a été reporté en raison de préoccupations réglementaires".

Des réglementations supplémentaires pour tous les niveaux de la Libra et tout ce avec quoi elle entre en contact seront très probablement imposées, à la fois en interne et en externe, et le système de paiement devra probablement se conformer à des critères plus stricts créés par la Banque des règlements internationaux (BRI). Cependant, note l'analyse, "il existe très peu de systèmes de paiement, et la plupart d'entre eux sont gérés par une banque centrale et n'ont qu'une portée régionale". Par conséquent, "le système de paiement mondial envisagé par la Libra pourrait faire au secteur des paiements ce que SpaceX a fait à l'industrie spatiale : ébranler les fondations d'un secteur bien établi avec des barrières à l'entrée élevées". Le seul avantage de l'émission de monnaie programmable largement disponible, dit-il, serait à lui seul "d'initier de multiples gains d'efficacité".

Après des mois d'obstacles réglementaires, la Libra a modifié son plan initial d'émission de pièces multidevises, visant désormais l’émission de stablecoins adossés à une seule devise, telles que la LibraUSD, la LibraEUR, etc. Elle a également décidé de ne pas passer à un système sans autorisation. En outre, Facebook a suggéré cette solution comme alternative au plan initial en octobre dernier, mettant la Libra sur une trajectoire de collision avec le projet Venus de Binance, qui possède son propre stablecoin, le BUSD.
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles