Les NFT pourraient-ils être bientôt disponibles sur Amazon ?

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Image Source: Unsplash

L’incursion d’Amazon dans l’espace NFT et Web3 pourrait avoir lieu très bientôt si l’on en croit les rumeurs indiquant que le géant de la technologie se prépare à lancer une nouvelle initiative le mois prochain.

Selon certaines sources, une quinzaine de collections devraient être disponibles dès le lancement, le 24 mars, sous l’onglet “Amazon Digital Marketplace”.

Cet onglet ne sera disponible dans un premier temps que pour les résidents américains. Toutefois, il sera progressivement ouvert au reste du monde, y compris à l’Europe. Le lancement aurait été reporté à deux reprises en raison des évènements récents qui ont déstabilisé le secteur, notamment l’effondrement de FTX

Cette initiative Web3 d’Amazon ne sera pas open-source, ce qui signifie que le code de son logiciel ne peut pas être vu par tout le monde. Selon les informations, les NFT ne peuvent être achetés qu’à partir du compte Amazon et par carte de crédit.

“Le choix technologique d’Amazon s’est porté sur une blockchain privée non compatible avec la machine virtuelle Ethereum”, indique l’article, citant une personne proche du dossier. Pour les développeurs qui souhaitent rendre leurs NFT disponibles sur la blockchain d’Amazon, il sera obligatoire d’utiliser un “pont”.

Un article publié fin janvier par Blockworks affirmait que le plus grand détaillant du monde prévoyait de lancer une “entreprise d’actifs numériques” axée sur les jetons non fongibles et les jeux Web3 au printemps, citant quatre sources anonymes.

Selon l’article, l’initiative d’Amazon n’en était qu’à ses débuts et l’entreprise prévoyait de publier une annonce officielle en avril.

Par ailleurs, le géant du commerce électronique disposerait de plus d’une douzaine de partenaires pour le projet, parmi lesquels des blockchains de niveau 1, des startups et des développeurs de jeux basés sur la blockchain, et des exchanges d’actifs numériques.

L’une des méthodes envisagées consisterait à amener les clients d’Amazon à “jouer à des jeux cryptos et à réclamer des NFT gratuits au cours du processus”, selon l’article, qui ajoute que les cadres d’Amazon dirigeant l’initiative ont pris contact avec au moins un family office au cours des derniers mois. Ils auraient également prévu d’effectuer un dépôt de NFT avec un artiste.

Les grandes entreprises se lancent dans le Web3 malgré l’effondrement du marché crypto

Malgré le récent effondrement du marché, qui a vu disparaître près de 2 000 milliards de dollars de valeur, les grandes entreprises continuent de s’intéresser de près à l’espace Web3.

Tout récemment, il a été révélé qu’Amazon, par l’intermédiaire d’AWS, a conclu un partenariat avec Ava Labs afin d’accélérer l’adoption de la technologie blockchain dans diverses industries. AWS souhaite permettre les déploiements de nœuds en un clic pour soutenir l’infrastructure et l’écosystème d’applications décentralisées (dApps) d’Avalanche. 

Outre Amazon, un certain nombre d’autres grandes entreprises ont également annoncé l’année dernière leur intention d’étendre leurs activités aux NFT et à d’autres cryptomonnaies.

En novembre, un dépôt de brevet a révélé que Sony souhaitait créer un système qui pourrait être utilisé pour suivre la création, l’utilisation et le transfert d’actifs numériques créés dans un jeu. Par ailleurs, le géant de l’investissement Fidelity a également fait part de son intention d’explorer davantage la crypto et le Web3 en déposant trois nouvelles marques en décembre de l’année dernière.