Facebook : les publicités cryptos strictement réglementées

Ruholamin Haqshanas
| 2 min de lecture

Meta, la société mère des géants des médias sociaux Facebook et Instagram, a récemment mis à jour ses critères d’admissibilité pour l’affichage de publicités cryptos, en ajoutant un total de 24 licences réglementaires supplémentaires à sa liste.

Source: AdobeStock / Rokas

Bien que cette décision marque un progrès dans la politique de longue date de Facebook qui interdisait aux entreprises cryptos de diffuser des publicités sur ses services, l’entreprise est encore loin de revenir sur son interdiction.

Avant cette mise à jour, la société exigeait que les entreprises cryptos soumettent une demande détaillant si elles sont cotées sur une bourse publique et quelles licences elles détiennent. Désormais, elle se concentre uniquement sur les licences cryptos pertinentes.

“Nous faisons cela parce que le paysage du secteur crypto a continué à mûrir et à se stabiliser ces dernières années et les réglementations gouvernementales ont établi des règles plus claires pour leur industrie”, a déclaré Facebook.

Cependant, très peu d’entreprises détiennent une licence qui les rendrait éligibles.

Par exemple, aux États-Unis, les plateformes diffusant des publicités sur Facebook doivent avoir obtenu soit une licence d’enregistrement de “Money Services Business” (MSB) du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), soit une “BitLicense” du New York State Department of Financial Services (NYSDFS).

Pour mettre cela en perspective, un nombre limité de sociétés, comme Coinbase, Circle et Robinhood Crypto, sont effectivement autorisées à diffuser des publicités. En revanche, la grande majorité des sociétés opérant actuellement sur le marché, y compris les bourses comme Binance.US et FTX.US qui ne disposent pas des licences appropriées, ne pourront pas diffuser de publicités sur Facebook.

À ce propos, Ouriel Ohayon, PDG et cofondateur du portefeuille mobile ZenGo, a fait valoir que seuls “2 % de tous les services liés aux cryptomonnaies” seront éligibles.

“Twitter. Facebook. Tiktok ont tous une interdiction claire des publicités liées aux cryptomonnaies”, a déclaré Ohayon, ajoutant qu’il s’agit d’une “attaque vectorielle contre l’industrie, car les services centralisés de conservation des cryptomonnaies ont une chance de dire ce que la crypto *est*.” 

Ohayon a également déclaré que les médias n’ont pas rapporté la nouvelle de manière très précise.

Les publicités qui annoncent des événements cryptos “continuent d’être exemptés de l’obligation de demander une pré-approbation”, a noté Bloomberg, ajoutant que les annonceurs précédemment approuvés ne seront pas touchés par le changement. 

À la fin du mois d’octobre, Facebook a changé sa dénomination sociale en “Meta”, une décision destinée à refléter les intentions sérieuses de la société dans la construction du métavers. La plateforme a également consacré un fonds de 50 millions de dollars au développement “responsable” du métavers.

_______________________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115