02 août 2022 · 3 min read

Le bureau du procureur général de New York invite à dénoncer les pratiques illégales du secteur crypto

Aux États-Unis, la procureure générale de l'Etat de New York semble vouloir encourager les travailleurs et les investisseurs du secteur crypto basés dans "Big Apple" à porter plainte contre des sociétés cryptos sans scrupules.

Letitia James. Source : capture video, CNBC Television / YouTube

Le bureau du procureur général (AG), Letitia James, a publié un communiqué de presse hier, exhortant les gens à contacter le bureau de protection des investisseurs s'ils estiment avoir été dupés par un opérateur crypto. Elle a également demandé aux personnes qui sont dans l’impossibilité d’accéder à leurs comptes de se manifester.

Enfin, Mme James a appelé les spécialistes du secteur crypto à dénoncer les entreprises se livrant à des actes répréhensibles.

Dans le communiqué, James a été citée comme déclarant :

"Les récentes turbulences et les pertes importantes sur le marché crypto sont préoccupantes. Les investisseurs se sont vu promettre des rendements importants, mais ont au contraire perdu leurs économies durement gagnées."

Elle a affirmé que toutes les plaintes de type dénonciation seraient traitées de manière confidentielle, et que l'anonymat des informateurs serait maintenu.

L'AG a ajouté :

"J'invite instamment tout New-Yorkais qui pense avoir été trompé par des plateformes cryptos à contacter mon bureau."

Le bureau de l'AG a dressé un tableau saisissant des dommages que l’hiver crypto de 2022 a déjà causés :

"De nombreuses entreprises cryptos de grande envergure ont gelé les retraits des clients, annoncé des licenciements massifs ou déposé le bilan, tandis que les investisseurs sont laissés dans la ruine financière."

L'AG a conclu en "encourageant vivement" les New-Yorkais "qui ont été affectés par les dévaluations dramatiques des monnaies numériques Terra et LUNA et par le gel des comptes des programmes de staking tels que Anchor, Celsius, Voyager et Stablegains" à s'adresser au Bureau de protection des investisseurs.

En juin dernier, Mme James s'est rendue sur Twitter pour avertir que le "marché crypto" était "extrêmement imprévisible". Elle a appelé les New-Yorkais à "être prudents et à réfléchir à deux fois avant de placer leur argent durement gagné dans ce marché instable."

James n'est pas étrangère à la scène crypto et s’est attaquée à un certain nombre d'acteurs du secteur au cours de son mandat. L'année dernière, elle a ordonné à deux plateformes de prêt cryptos de cesser leurs activités à New York, tandis qu'elle avait également traîné en justice des entreprises comme Bitfinex.

En juin de cette année, le bureau de l'AG a conclu un règlement à l’amiable d'environ 1 million de dollars avec BlockFi Lending, cette dernière étant accusée de "proposer des titres non enregistrés."

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: