OKX publie son troisième rapport sur la situation de ses réserves

Source: OKX

L’exchange crypto OKX a publié son troisième rapport mensuel de preuve de réserves (PoR), confirmant que toutes ses réserves sont détenues en Bitcoin, Ethereum et USDT. Comme aucune partie de ses réserves n'est libellée en OKB, OKB affirme qu'il détient la plus importante réserves d'actifs "propres" parmi tous les exchanges, d'une valeur équivalente à 7,5 milliards de dollars.

La publication de la preuve-de-réserves avait pour objectif de contribuer à apaiser les craintes d'une nouvelle contagion dans le secteur crypto, l'effondrement de FTX en novembre ayant eu de nombreuses répercussions sur d'autres plateformes. Cependant, alors que la faillite de Genesis a été annoncée hier, il est clair que la tempête continue de secouer le secteur et qu'il faudra peut-être plus que des attestations mensuelles similaires pour restaurer la confiance des investisseurs.

Le troisième rapport sur la preuve des réserves d'OKX montre son token natif n'est pas utilisé en garantie

Si l’on en croit les données d’OKX, ses réserves sont en fait sur-collatéralisées : cela signifie que le montant de ses bitcoins, ethers et d'USDT est supérieur aux dépôts de ses clients.

Source: OKX

L'absence d'OKB dans les réserves d'OKX est significative dans la mesure où la forte dépendance de FTX à son jeton natif FTT a été l'une des principales causes de l’effondrement de l’exchange. OKX souhaite ainsi prouver qu'il n'est pas vulnérable à une chute de prix spectaculaire du jeton qui rendrait ses réserves pratiquement nulles.

OKX a publié plus de 23 000 adresses pour son programme PoR basé sur l'arbre Merkle, son protocole OKX PoR étant open source et disponible au public sur Github (le reste de ses avoirs peut être consultés sur le tableau de bord OKX Nansen).

Pour Haider Rafique, CMO d'OKX, cette transparence devrait donner aux clients l'assurance qu'OKX - le sixième exchange crypto termes de volume (selon CoinGecko) - est l'un des plus stables du secteur.

Dans un communiqué de presse, Rafique a déclaré : "la sécurité, la transparence et la confiance sont les principes fondamentaux du processus commercial et de la philosophie du service à la clientèle d'OKX. Nous avons déjà pris une position de leader en publiant notre PoR mensuellement. Alors que les normes du secteur en matière de PoR continuent de prendre forme, nous pensons que la qualité de nos actifs de réserve sera l'un des nombreux facteurs clés de différenciation d'OKX sur le marché."

Bien entendu, les critiques ont fait remarquer que la publication des réserves sans une transparence similaire pour le passif ne permet pas de savoir à quel point la position financière d’un exchange est sûre.

Néanmoins, à la suite de l'effondrement catastrophique de FTX, la preuve des réserves représente un premier pas positif pour restaurer la confiance dans le secteur. Elle amorce une conversation à l'échelle de la communauté sur la manière d'assurer aux traders et aux investisseurs la sécurité des exchanges, et si ces derniers veulent vraiment démontrer leur stabilité, ils envisageront de publier des documents de preuve de responsabilité (et des bilans complets) dès que possible.

OKX vs Binance

Il convient également de souligner que, même sans preuve du passif, les rapports d'OKX contrastent favorablement avec ceux de Binance, l'un de ses principaux rivaux. En novembre dernier, il est apparu que Binance ne détenait que 97 % des bitcoins qu'elle devait sous forme de dépôts de ses clients.

Cela dit, des données récentes suggèrent que Binance a bénéficié d'un afflux substantiel dans ses réserves, ce qui pourrait combler les lacunes de ses ratios de garantie. 

Néanmoins, les doutes ne seront probablement pas levés tant que la majorité des principaux exchanges ne deviendront pas des entités cotées en bourse, ce qui les obligera à publier des rapports financiers trimestriels complets.

Toutefois, nous sommes encore loin des cotations publiques pour tous les exchanges, ne serait-ce que parce que le ralentissement économique mondial rend les opérations d’introduction en bourse moins attrayantes (dans la mesure où elles permettraient de lever moins de fonds qu'en période de croissance).

Source: TradingView

Pour l'instant, l'industrie et ses investisseurs devront donc se contenter des rapports de preuve de réserve. La progression du prix d'OKB après la publication de ce dernier rapport semble indiquer que le marché n’est pas particulièrement convaincu par la preuve des réserves.

OKB a augmenté d'environ 1% au cours des dernières 24 heures, atteignant 31,03 $. Cela représente un gain de 5% en une semaine et une hausse de 36% en un mois. En comparaison, BNB a baissé de 1% en un jour et augmenté de seulement 14% en un mois... Peut-être que les rapports de preuve de réserves solides font malgré tout une différence.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: