Accueil Actualités

DragonEx, un des 50 plus grands échanges cryptos, a été piraté

Par Linas Kmieliauskas
DragonEx, un des 50 plus grands échanges cryptos, a été piraté 101
Source: iStock/D-Keine

La société basée à Singapour, DragonEx, l'un des 50 plus importants échanges de cryptomonnaies en volume de transactions, a été piraté, a confirmé la société.

«Le 24 mars, DragonEx a été victime d'attaques de pirates informatiques. Les actifs de nos utilisateurs et les actifs de la plateforme ont été transférés et volés. Une partie des actifs a été récupérée, et nous ferons de notre mieux pour récupérer le reste des actifs volés», la bourse a annoncé lundi sur son groupe Telegram, ajoutant que «tous les services de la plateforme seront fermés et que la situation précise en matière de recouvrement des pertes d’actifs sera annoncée dans une semaine».

Ils affirment que «plusieurs administrations judiciaires ont été informées de cette affaire de cybercriminalité, notamment en Estonie, en Thaïlande, à Singapour, à Hong Kong, etc, et que nous aidons les policiers à mener une enquête».

«Pour les dommages causés à nos utilisateurs, DragonEx assumera la responsabilité quoi qu'il arrive», a déclaré la société.

De plus, Joanne Long, responsable des systèmes d'informations à la bourse, a déclaré que les actifs volés de DragonEx ont été transférés à ces adresses, qui comprennent 20 actifs numériques, notamment des bitcoins, de l'ether, des XRP, des NEO, des litecoins, et autres.

«Pour le moment, les avoirs volés transférés à Huobi et gate.io sont déjà bloqués», a déclaré Long.

Au moment de la rédaction de cet article, la bourse est classée 25ème sur le volume de négociation ajusté (38ème sur celui rapporté), soit 183,4 millions USD au cours des dernières 24 heures, selon sur coinpaprika.com.

Top marches sur DragonEx:

DragonEx, un des 50 plus grands échanges cryptos, a été piraté 102
Source: coinpaprika.com

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles