Accueil Actualités

Un arnaqueur aux cryptos sur Twitter réussit à récupérer 180 000$ en 24h

Par Sead Fadilpašić
Un arnaqueur aux cryptos sur Twitter réussit à récupérer 180 000$ en 24h 101
Source: iStock/bjdlzx

Elon Musk, l’homme derrière des sociétés telles que Tesla et SpaceX, semble être une figure bien aimée dans le monde des arnaqueurs aux cryptos sur Twitter. Un compte baptisé Pantheon Books avec un badge “vérifié” semble en effet avoir été piraté et son nom changé pour Elon Musk avant de prétendre que ce dernier redonnait 10 000 BTC à ceux qui déposeraient entre 0,1 et 2 BTC sur un compte spécifique.

Au moment d’écrire ces lignes, ce compte a reçu plus de 180 000$ (plus de 28 BTC) soit un total de 399 transactions en 24 heures, la première ayant eu lieu le 5 novembre à 9h14.

Un arnaqueur aux cryptos sur Twitter réussit à récupérer 180 000$ en 24h 102

Ce compte n’est même pas le seul à avoir été la victime des pirates. Pathé, la deuxième plus ancienne société de production de films au monde et le deuxième studio d'Europe, a également été piraté et a été victime d'une escroquerie crypto portant le nom d'Elon Musk, mais il semble qu'ils aient été en mesure de récupérer le compte et de supprimer le tweet.

Ce compte a réussi à récupérer plus de 2 500 $ (environ 0,4 BTC) en 19 transactions. Ça s'est passé en l'espace de trois heures hier.

Twitter a tenté de lutter contre ces arnaques en empêchant les comptes sans vérification d'ajouter “Elon Musk” à leur nom complet, mais les escrocs ont trouvé des moyens de contourner ces restrictions, parfois en utilisant des caractères différents tout en conservant un nom d'affichage qui semble être à première vue “Elon Musk”.

Musk a déjà dû contacter Jackson Palmer, le créateur de Dogecoin, pour trouver des moyens de bloquer les fraudeurs. Le créateur de Dogecoin avait ensuite tweeté qu'il avait recommandé à Musk d’utiliser le script “scambot-scattering”. Cela semble avoir eu peu d'effet, à l’instar de l’initiative de Twitter sur le changement de nom pour devenir Musk.

Lors de la conférence sur la cybersécurité Black Hat en août dernier, des chercheurs en informatique de chez Duo Security ont déclaré qu'une analyse de 88 millions de comptes Twitter entre mai et juillet 2018 avait révélé l’existence d'un énorme compte “robot” qui promouvait activement les arnaques en cryptomonnaies. L'analyse a montré qu'un réseau de 15 000 comptes a volé des comptes légitimes, partagé de faux liens et les a reliés à d'autres comptes automatisés pour les rendre crédibles.

Liz Kelley, porte-parole de Twitter, a déclaré dans un courriel à Quartz: “Au cours des dix dernières semaines, le phénomène a été divisé par dix. Nous continuons d'investir dans des outils plus proactifs pour détecter les activités malveillantes et les spams. Il s’agit d’une amélioration significative par rapport aux taux d’action antérieur. Dans la plupart des cas, nos équipes détectent cette activité et la suppriment avant même qu’elle ne soit signalée”.

Voici une bonne règle de base pour quiconque se demande si une offre est vraiment légitime: si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Personne ne fait que donner de l'argent gratuitement, ni les princes, ni les faux Elon Musk.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles