OpenSea suspend l’échange de NFTs soutenus par des “staked-ether”

Thomas Renault
| 3 min de lecture
OpenSea suspend l’échange de NFTs soutenus par des “staked-ether”

Dans une annonce faite mardi, Ether.Fi a révélé que OpenSea, la place de marché numérique la plus populaire en termes de nombre de traders, avait suspendu le trading de ses NFTs “staked-ether”.

“Nous avons récemment lancé ether.fan, une collection de NFTs adossée à de l’ETH bloqué”, a déclaré Mike Silagadze, PDG d’Ether.Fi, dans une lettre ouverte publiée sur Medium. “Le succès a été fulgurant. Nous avons épuisé les 3 000 NFTs en une journée seulement, avec plus de 6 200 ETH bloqués.”

OpenSea suspend le trading des NFTs d’Ether.Fi

Après le lancement, des annonces ont rapidement fait leur apparition sur OpenSea, incitant Ether.Fi à diriger les utilisateurs vers ces annonces afin de faciliter les échanges.

Ces développements ont suscité des interrogations quant à la politique d’OpenSea en matière de trading de NFTs liés à des actifs bloqués. Dans une réponse à Ether.Fi, OpenSea a déclaré qu’il n’autorisait pas les collections de NFTs impliquant des activités financières soumises à enregistrement ou à licence.

Dans sa lettre, Mike Silagadze a exprimé sa surprise : “Nous avons ensuite été confrontés à une situation difficile : toutes les annonces d’Ether.Fi ont disparu de manière inattendue sur OpenSea. Les nouvelles annonces semblaient désactivées, accompagnées d’un message d’erreur cryptique. Aucun préavis ne nous avait été donné, et personne chez OpenSea avec qui nous avions échangé n’avait pris contact avec nous. La désactivation soudaine de notre collection reste inexplicable”.

Un porte-parole d’OpenSea a déclaré par courrier électronique : “Nos conditions d’utilisation définissent le type de contenu et de comportement autorisés sur OpenSea. Lorsque nous constatons des violations de nos conditions d’utilisation, nous les appliquons de différentes manières, notamment en retirant des collections et, dans certains cas, en interdisant des comptes.”

Ether.Fi réagit à la suspension du trading de ses NFTs par OpenSea

Silagadze a souligné que les NFTs ether.fan sont simplement des ETH bloqués enveloppés avec un PFP, ce qui signifie “Profile Picture” ou “Image de Profil”. Les PFP sont des éléments graphiques souvent utilisés comme avatars ou identifiants visuels sur les plateformes en ligne.

Les NFTs Ether.Fans. Source : Ether.Fan

Silagadze a déclaré : “OpenSea a agi comme un casino non agréé de facto où les gens se livrent à des jeux de hasard dévastateurs et dépensent des millions pour des images de singes (sans doute en référence aux NFTs Bored Ape Yacht Club) et autres choses du genre. Tout cela semble être acceptable, mais le fait de répertorier une collection qui offre réellement une utilité est interdit parce qu’elle offre une utilité.”

Les utilisateurs d’Ethereum qui utilisent Ether.Fi en tant que validateurs se voient attribuer des représentations NFT de chaque validateur généré. Ces NFTs permettent le stockage de métadonnées, que l’entreprise espère voir utiliser par les développeurs pour développer davantage d’infrastructures de mise en jeu. La société a levé 5,3 millions de dollars en février pour soutenir ses activités.

Les détenteurs de NFTs d’Ether.Fi confrontés à des incertitudes après la décision d’OpenSea

Silagadze a également souligné les différences entre Ether.Fi et ses concurrents. Il a mentionné que Ether.Fi est le seul protocole de mise en jeu véritablement non-dépositaire, offrant aux détenteurs de staker le contrôle de leurs propres clés.

Ces développements ont suscité des interrogations sur la politique d’OpenSea concernant les NFTs liés à des actifs bloqués et ont un impact sur les détenteurs de NFTs d’Ether.Fi, qui se retrouvent maintenant dans l’incertitude quant à la possibilité de les échanger sur la plateforme la plus populaire du marché.

Source : The Block