OPNX : l’exchange crypto lancé par les fondateurs de 3AC ferme déjà ses portes

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

OPNX, exchange lancé par les cofondateurs de Three Arrows Capital (3AC) Su Zhu et Kyle Davies va fermer ses portes en février 2024. Cette décision suit la faillite de 3AC en 2022, qui avait lassé derrière elle des milliards de dettes.

Une fermeture inattendue


La nouvelle vient d’un email envoyer aux utilisateurs de la plateforme, qui leur annonce que OPNX « cessera officiellement ses activités et fermera ses portes en février 2024 », avec une liste d’action requis de leur part, dont « régler les positions en suspens d’ici au 7 février, et retirer les fonds d’ici au 14 février. »

OPNX n’a pas encore réagi à l’annonce.

OPNX était une plateforme hybride, donnant la possibilité aux utilisateurs de négocier des créances de faillites d’entreprises de cryptomonnaies. Leur situation a été compliquée par de nombreux problèmes règlementaires, y compris une sanction à Dubaï pour avoir « exploité une bourse non réglementée ».

De plus, Teneo, l’entreprise chargée de la liquidation des actifs de 3AC cherche à récupérer 1,3 milliard de dollars auprès des fondateurs, accusés d’avoir fait levier avec les fonds des investisseurs, après la liquidation de 3AC. Su Zhu a été arrêté en septembre dernier à Singapour.

Réactions et conséquences


Un des facteurs qui laisse de nombreux utilisateurs perplexes, c’est le fait que rien ne laissait paraitre une éventuelle fermeture d’OPNX ; leur dernière communication date de novembre dernier, quand l’exchange a reçu sa licence pour opérer en Lituanie.

Cette annonce soudaine a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité des fonds des utilisateurs, bien sûr, mais aussi sur leur position sur les créances de faillite. Pour rappel, les créances de faillite d’OPNX permettaient aux utilisateurs de négocier les droits de réclamation sur les actifs des entreprises de cryptomonnaies en faillite.

OPNX, bien que relativement nouveau, représentait donc une innovation dans le traitement des créances de faillite dans l’espace crypto. Sa disparition pourrait dissuader les investisseurs, en particulier ceux intéressés par les mécanismes de récupération des actifs, suite aux faillites d’entreprises comme FTX.

Cette fermeture soudaine nous rappelle à tous dans le secteur crypto l’importance de faire attention et de bien choisir où investir. C’est une leçon sur la prudence et sur le fait que, dans le monde des cryptos, rien n’est garanti…


Sources : Decrypt, X


Sur le même sujet :

Les fondateurs de 3AC condamnés à une amende par le régulateur de Dubaï concernant l’exchange OPNX

L’exchange lancé par les fondateurs de 3AC obtient une licence crypto en Lituanie

Les dettes de FTX et Celsius peuvent désormais être échangées sur OPNX