Optimism : la mise à jour Bedrock a déjà sauvé plus de 150 000 dollars en frais de transaction

Antoine Palloteau
| 3 min de lecture

La récente mise à niveau d’Optimism a permis au réseau d’enregistrer plus de 150 000 de dollars d’économie en termes de frais de transaction. Le layer 2 d’Ethereum utilisant des “Optimistic rollups” a réduit ses coûts de transaction de 56%. 

Bedrock : Optimism à la rescousse d’Ethereum 

La mise à jour Bedrock avait plusieurs objectifs : augmenter la sécurité du réseau Ethereum, résoudre ses problèmes de scalabilité et réduire les frais de transactions.  

La mise à jour a eu lieu le 7 juin. Tout s’est déroulé sans problème, l’activité du réseau a repris son cours. 

Bedrock met en place une réorganisation du logiciel de noeuds sur Optimism qui réduit de le temps de confirmation des dépôts devant désormais prendre entre 1 et 10 minutes. Avec Bedrock, les frais de disponibilité des données du réseau sur Ethereum  devaient être réduits de 40%. Par conséquent, les utilisateurs d’Optimism devaient voir leur frais de gas diminuer également. 

Grâce à Bedrock, les frais de transaction sont en nette baisse

Bedrock a permis aux utilisateurs d’Optimism de voir leur frais de transaction diminuer de 56%. Selon les données récoltées par la principale équipe de développement d’Optimism, avec la mise à jour, on passe de 6890 unités de gas à 3000 unités. Pour la totalité des utilisateurs du réseau, cela représente une économie de 150 000$

Les utilisateurs d’Optimism ont  bénéficié de la baisse des frais de transaction moyens qui sont passés de 0.57$ à 0.16$. 

Sur Twitter, Wu Blockchain apporte plus de détails quant aux économies réalisées : 

Suite à la mise à niveau Bedrock, les frais de gas sur les DEX Optimism permettent d’économiser 55% par rapport au coût initial. Le mint de NFT permet d’économiser 62%. Le trade de NFT permet d’économiser 45%. Le contrat perpétuel permet d’économiser 55%. Le transfert de jetons ERC-20 permet d’économiser 62%/. Le transfert ETH permet d’économiser 66%.”

Cependant il faut bien rappeler que la majeure partie des coûts de transaction sur Optimism vient du coût de la soumission des données au layer 1, Ethereum. Par conséquent, si les frais de transactions augmentent sur Ethereum, ils augmenteront également sur Optimism. Or, ces fluctuations des prix des frais de transaction sur Ethereum sont totalement indépendantes de la volonté d’Optimism

Optimism, même après Bedrock, n’a pas échappé à la flambée des prix des frais de gas sur Ethereum, due à une forte congestion du réseau. On notera que les layers 2 ont dépensé un montant record de 16 millions de dollars en mai pour la soumission de leur données à Ethereum. 

Si les layers 2 sont de plus en plus attirants – Optimism compte entre 120 000 et 500 000 utilisateurs hebdomadaires – ils restent toujours corrélés à la congestion que subit Ethereum. La baisse des frais de transactions enregistrée par Optimism au mois de mai est très prometteuse, mais la congestion du layer 1 laisse planer le doute sur la durabilité et l’effectivité de cette baisse. 

Source : TheBlock