Le lancement chaotique d'OP Token, le jeton de gouvernance d'Optimism

Le jeton OP d'Optimism, une solution de mise à l'échelle de deuxième couche pour Ethereum (ETH), a enregistré des performances en dents de scie après un "lancement agité" qui a entraîné une demande sans précédent et provoqué des retards sur le réseau principal de la blockchain Optimism.

Source: AdobeStock / Cagkan

Le jeton, après avoir brièvement plongé jusqu'à 1,38 USD, a atteint un sommet historique de 2,10 USD dans les premières heures de son lancement, avant d'entamer une correction. Ce mercredi matin, OP s'échange à 1,77 USD, en hausse de 23,8 % au cours des dernières 24 heures, selon CoinGecko.

Evolution du prix d'OP sur 24 heures. Source: coingecko.com

La solution de mise à l'échelle a lancé l’airdrop de son jeton OP mardi en fin de journée : des jetons gratuits ont été distribués aux premiers utilisateurs du projet qui avaient interagi avec le réseau avant le 23 juin 2021, ainsi qu’aux premiers votants DAO, plus de 24 000 donateurs Gitcoin, et d'autres. L’opération a cependant rencontré un certains nombre de problèmes, que l'équipe affirme avoir été en mesure de résoudre. 

Alors que la solution L2 prévoyait initialement d'inclure 248 000 adresses, elle a ensuite supprimé 17 000 adresses soupçonnés d’être des “airdrop farmers”, des individus qui créent plusieurs portefeuilles et exécutent de petites transactions pour augmenter leurs gains totaux lorsqu'un airdrop se produit.

"Tous les OP récupérés seront redistribués proportionnellement aux autres bénéficiaires de l'Airdrop #1. C'est comme un mini airdrop supplémentaire", a déclaré Optimism fin mai.

Un certain nombre de bourses cryptos, notamment OKX, LBank, MEXC et AAX, ont annoncé leur intention de coter le jeton Optimism. Récemment, la bourse américaine Coinbase a révélé qu'elle allait "ajouter un support pour Optimism (OP)."

Néanmoins, Optimism a connu une demande sans précédent après le lancement de son jeton de gouvernance, entraînant des retards sur le mainnet de la blockchain Optimism et les appels de procédure à distance (RPC).

Un RPC est un protocole de communication logiciel qu'une entité, comme MetaMask, peut utiliser pour demander un service à un autre protocole, comme les blockchains L2. Avec les RPC d'Optimism en panne, les utilisateurs ne pouvaient pas acheter ou vendre des jetons OP puisqu'ils ne pouvaient pas accéder à la blockchain d'Optimism.

"(...) Nous nous efforçons d'augmenter nos capacités (...) Dans l'intervalle, le RPC public peut réagir lentement", a déclaré Optimism dans un message Twitter.

Polynya, un chercheur spécialisé sur Ethereum, a affirmé que malgré cet airdrop "raté", la chaîne Optimism et le séquenceur, la partie en charge de la production des blocs, ont fonctionné correctement tout au long du processus.

Ils ont déclaré qu'au pic, la solution L2 avait plus de trafic que le mainnet Ethereum, tout en utilisant moins de 5% du gaz du mainnet. "C'est un très bon exemple de mise à l’échelle (scaling) - soyons très clairs à ce sujet", a ajouté le chercheur.

Le chercheur a expliqué que ce qui a échoué était "l'infrastructure publique - c'est-à-dire le RPC auquel les utilisateurs peuvent parler, pour soumettre des transactions." Selon eux, Optimism aurait dû mieux se préparer puisqu'ils connaissaient le nombre de participants à l'airdrop et que l'intérêt général du public était élevé.

"Ils auraient également dû préparer plusieurs terminaux RPC et travailler avec [les fournisseurs de nœuds] Alchemy, Infura, etc. pour offrir aux utilisateurs plusieurs options. Bien que cela n'ait pas été le cas aujourd'hui, il faut également réfléchir à la façon dont les marchés de frais et la congestion fonctionnent pour les rollups", a déclaré Polynya.

Comme indiqué, Optimism a annoncé le lancement de son jeton de gouvernance OP à la fin du mois d'avril, ce qui aiderait le projet à évoluer vers une structure de gouvernance décentralisée connue sous le nom d'Optimism Collective.

Optimism Collective est un système de gouvernance bicaméral qui sera gouverné par deux entités, the Citizens’ House et the Token House.

Le Token House sera gouverné par les détenteurs de jetons OP tandis que l'autre entité du collectif, le Citizens' House, utilisera les revenus générés par la L2 pour "distribuer des financements rétroactifs de biens publics", a déclaré Optimism dans un billet de blog fin avril.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: