BTC 0.04%
$65,117.92
ETH -0.59%
$3,530.37
SOL -2.19%
$134.43
PEPE -0.61%
$0.000011
SHIB -0.45%
$0.000018
DOGE 0.20%
$0.12
XRP 0.21%
$0.49

Paiements cryptos pour entreprises : la startup Fipto lève 15 millions d’euros et recrute

Yann-Olivier Bricombert
| 2 min de lecture

fipto-startup-paiement-crypto

La startup Fipto, spécialisée dans les paiements cryptos et la gestion de trésorerie pour les entreprises, a annoncé une levée de fonds de 15 millions d’euros. Elle poursuit ses recrutements, dont des postes de développeurs expérimentés, en France.

Fipto boucle une levée de fonds de 15 millions d’euros


Entreprises corporate et cryptomonnaies n’ont jusqu’à présent pas fait bon ménage. Difficultés juridiques, procédures de mise en conformité (“compliance”)… un vrai casse-tête pour les directions financières. Depuis sa création en février 2022, la startup française Fipto ambitionne de réconcilier ces deux mondes, en proposant des services de paiement et de gestion de trésorerie B2B.

Elle compte déjà une dizaine de clients qui réalisent des opérations entre les devises locales (EUR, USD, GBP…) et les les stablecoins (USDT, USDC) de manière instantanée. “Le paiement en monnaies numériques permet de simplifier les transactions à l’international”, souligne Patrick Mollard, co-fondateur et CEO de Fipto. “Certaines transactions peuvent prendre plusieurs jours pour s’exécuter, sont difficilement traçables et peuvent être coûteuses car elles impliquent de nombreux intermédiaires.

Une vingtaine de personnes recrutées


La levée de fonds de 15 millions d’euros a été bouclée auprès d’investisseurs divers dont Serena, mais aussi Motier Ventures. Elle va permettre à la société d’accélérer le développement de sa plateforme et de poursuivre les recrutements, essentiellement des postes de développeur senior. Elle vient de passer d’une dizaine à une vingtaine de personnes aujourd’hui.

Fipto a reçu l’enregistrement Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN)  auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) en mars dernier. Adoptée par le Parlement européen le 20 avril 2023, la réglementation MICA instaurera un cadre juridique pour tous les opérateurs d’actifs numériques, avec une mise en application en 2024.

Peu exposé aux variation de prix des cryptos


Alors que de nombreuses startup décident de reporter leur levée de fonds en 2024, lorsque les conditions de marché seront plus favorables, voire coupent dans leurs effectifs, ce n’est pas le cas pour Fipto.

“Nous avons commencé la levée en octobre 2022. Pour ce qui est de la dynamique du marché, notre proposition de valeur consiste à rendre accessible aux entreprises le meilleur de la technologie blockchain pour effectuer leurs paiements, c’est-à-dire vitesse, transparence et prix. Nous sommes de fait faiblement exposés aux variations de prix des cryptomonnaies.”

Elle veut être un acteur de référence mondial


Composée de professionnels du monde bancaire ou des paiements, dont un ancien de Coinhouse, l’équipe revendique 20 ans d’expérience cumulée dans ces deux domaines. Les fondateurs croient dur comme fer dans le besoin des entreprises.

“Il est certain que la blockchain va transformer les entreprises, affirme Bertrand Godin, directeur des opérations et co-fondateur de Fipto. “Elle offre un avantage en matière de sécurité, de technologie et de coût. C’est sur la confiance des utilisateurs que les efforts doivent se concentrer. En tant que PSAN, Fipto promet une conformité au plus haut niveau d’exigence”.

Bertrand Diard, partner au sein de Serena, voit un potentiel pour devenir un futur “acteur de référence mondial”.” Grâce à son infrastructure sécurisée et conforme à toutes les réglementations, nous sommes convaincus que la blockchain va profondément transformer le monde des services financiers, et que Fipto en sera l’une des fondations.”


Sur le même sujet :