Premier League : un accord de 30 millions de livres sterling avec Sorare

Source: Sorare

Le championnat de football anglais Premier League s’apprête à investir dans l’univers des NFTs en liant un partenariat avec Sorare, un jeu de simulation sportive avec des cartes à collectionner et basé sur la blockchain Ethereum. Cet accord pourrait atteindre la somme de 30 millions de livres, soit 34,6 millions de dollars, et cela chaque année.

Une réunion entre des dirigeants du secteur sportif ainsi que des représentants de Sorare a été organisée il y a quelques jours d’après les informations de Sky News, un média basé à Londres. D’après les règles de ce contrat potentiel entre les deux entités, les 20 clubs de la Premier League vont permettre à leurs fans d’acheter des NFTs à l’effigie des plus grandes stars du football comme Christiano Ronaldo, jouant à Manchester United, ou bien Erling Haaland du club de Manchester City par exemple.

Des sources proches du dossier ont déclaré que les discussions avec Sorare remplacerait un précédent contrat avec ConsenSys qui était proche d’être signé un peu plus tôt cette année mais qui n’a finalement pas abouti. Cela en raison du fait que ConsenSys avait essayé de renégocier les termes de ce contrat à un prix plus bas en raison de la chute du marché des NFTs au cours de ces derniers mois. Les dirigeants des clubs de Premier League sont d’avis qu’une collaboration avec Sorare serait plus avantageuse sur le plan financier.

Sorare est un jeu de fantasy football, à savoir un jeu dans lequel les participants sont propriétaires et directeurs généraux d'équipes professionnelles virtuelles de football, le tout reposant sur un système de NFTs grâce à la technologie blockchain. Cela permet aux utilisateurs d’acheter, vendre et échanger des joueurs contre de l’argent réel afin de composer la meilleure équipe possible.

Ce dernier rebondissement se produit peu de temps après que Sorare ait obtenu des financements importants afin de poursuivre son développement. À la fin du mois de janvier 2022, la société japonaise Softbank a en effet injecté près de 680 millions de dollars dans l’entreprise parisienne.

En plus de cet accord avec la Premier League, Sorare a d’autres plans concernant l’aspect écologique de l’entreprise. L’objectif est de réduire les émissions carbones d’ici la fin de l’année et d’atteindre l’objectif de zéro émission carbone d’ici 2025. À ce propos l’entreprise a déclaré via un communiqué :

« En juillet 2021, nous avons réduit nos émissions carbones de 99 % en transférant la vaste majorité de nos transactions de la blockchain Ethereum à un réseau Layer 2 bien plus efficace. Notre ambition sur le long terme est de poursuivre nos efforts de décarbonisation afin d’arriver à notre objectif de zéro émission carbone. »

C’est avec cette idée en tête que Sorare a noué dans le cadre de sa stratégie sur le long terme un partenariat le mois dernier avec Plan A, une plateforme ESG spécialisée dans la gestion du carbone et le processus de décarbonisation.

Au même moment, un autre contrat entre la Premier League et Dapper Labs, une entreprise du secteur NFT, est actuellement en phase de préparation.