Accueil Actualités

Les propositions cryptos du candidat à la présidentielle américaine Andrew Yang

Par Tim Alper
Les propositions cryptos du candidat à la présidentielle américaine Andrew Yang 101
Source: iStockPhoto/liveslow

Le candidat à la présidence des États-Unis, Andrew Yang, a tenté de séduire les amateurs américains de cryptomonnaies, en publiant un manifeste de promesses de réglementation.

Yang espère remporter la nomination du Parti démocratique et veut se présenter contre le président sortant Donald Trump en décembre 2020.

Dans son manifeste-crypto, intitulé "Réglementation des actifs cryptographiques et numériques et protection du consommateur", M. Yang a déclaré qu'il souhaitait créer un cadre juridique permettant aux "entreprises et aux particuliers d'investir et d'innover dans le domaine sans craindre de modification réglementaire".

Selon Yang, les États-Unis n'ont jusqu'à présent pas réussi à réglementer les cryptomonnaies de manière cohérente. Il a également déclaré qu'un "certain nombre d'agences fédérales revendiquent des compétences conflictuelles" et que des "États différents ont mis au point un patchwork de réglementations diverses". Il a expliqué que ce statu quo faisait en sorte qu’il était “difficile pour les marchés américains de la crypto d’être concurrentiel” avec ceux de la Chine et de l'Europe.

Il a également parlé de “systèmes de réglementation onéreux”, tels que le système de permis d’exploitation BitLicense de New York, affirmant que ceux-ci ont “eu un effet paralysant sur le marché américain des actifs numériques”.

Yang dit qu'il veut faire les choses suivantes:

  • Créer des définitions juridiques de termes tels que “jeton” et “sécurité”.
  • Identifier les agences fédérales dotées du pouvoir réglementaire sur les cryptomonnaies.
  • Privilégier les réglementations nationales par rapport à celles créées par des États individuels.

Yang a également promis de travailler "avec les promoteurs du Token Taxonomy Act et les législateurs du Wyoming" afin de créer un cadre plus clair pour la taxation de la cryptomonnaie.

L’État du Wyoming a introduit au cours des derniers mois une gamme de projets de loi progressifs sur la blockchain et les crypto-devises, dans le but de dynamiser l’activité fintech et de créer un cadre fiscal crypto à l’échelle de l’État.

Yang est le premier candidat à la présidence américaine à faire une déclaration de politique claire sur la crypto-réglementation. Il s'est forgé une réputation de politicien en faveur des entreprises et faisait partie de l'administration de Barack Obama.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles