Prime Trust n’est pas en mesure d’honorer les retraits de ses clients, selon les régulateurs du Nevada

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Prime Trust n'est pas en mesure d'honorer les retraits de ses clients, selon les régulateurs du Nevada

D’après les régulateurs du Nevada, Prime Trust aurait été dans l’incapacité de satisfaire les demandes de retrait de ses clients. Cette situation a suscité des préoccupations quant à la capacité de la plateforme à honorer ses engagements envers ses utilisateurs.

Les régulateurs du Nevada ont ordonné à Prime Trust de mettre fin à ses activités ce jeudi. Cette décision a été annoncée quelques heures seulement après que BitGo, un concurrent de Prime Trust, ait annoncé l’abandon de son projet de rachat de l’entreprise.

Fonds clients en déficit : Prime Trust incapable de répondre aux retraits

La société de garde de crypto-monnaies Prime Trust fait face à « un déficit de fonds clients » et n’a pas été en mesure de répondre à toutes les demandes de retrait ce mois-ci, a déclaré le Département des affaires et de l’industrie du Nevada jeudi. Cette annonce a créé une onde de choc dans l’industrie des actifs numériques et a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité des fonds des utilisateurs.

Prime Trust Division des Institutions Financières (FID)
Prime Trust, LLC – Ordre de cessation et d’abstention. Source : Division des Institutions Financières (FID)

Prime Trust, fondée en 2016, est reconnue comme l’un des principaux acteurs offrant des services de garde de crypto-monnaies. Elle se présente comme une plateforme sécurisée, offrant aux investisseurs et aux détenteurs de crypto-monnaies un moyen de stocker et de gérer leurs actifs numériques en toute confiance. Cependant, les récentes révélations du Département des affaires et de l’industrie du Nevada remettent en question cette réputation.

Suite à ces révélations, la Division des Institutions Financières (FID) du Département, qui supervise les sociétés de fiducie réglementées par l’État, a ordonné à Prime Trust de cesser toutes les activités qui contreviennent aux réglementations du Nevada

Les régulateurs ont déclaré que : “La situation financière globale de l’entreprise s’est considérablement détériorée à un niveau déficient critique”.

Plus tôt dans la journée, BitGo a annoncé sur Twitter qu’après de nombreux efforts et travaux pour trouver une solution, la société “a pris la difficile décision de mettre fin à son acquisition de Prime Trust”.

Peu de temps après l’annulation de l’accord, plusieurs entreprises ont indiqué que Prime Trust avait suspendu tous les dépôts en monnaie fiduciaire en réponse à l’ordre du Nevada, mais elles n’ont pas partagé les détails exacts de l’ordre.

Prime Trust en infraction : Avoirs propres négatifs de 12 millions de dollars et manquement aux devoirs fiduciaires

Selon le régulateur, Prime Trust ne serait pas en mesure de continuer à fonctionner de manière saine, allant même jusqu’à affirmer que la société aurait enfreint ses devoirs fiduciaires. L’ordre émis précise que Prime Trust a enregistré une position d’avoirs propres négative de plus de 12 millions de dollars à la fin du mois de mars 2023.

Jor Law, le PDG par intérim de Prime Trust, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La situation actuelle de Prime Trust soulève de nombreuses interrogations quant à l’avenir de la société et à la confiance que les utilisateurs peuvent lui accorder. Les événements récents, notamment l’abandon de l’acquisition par BitGo mais aussi la suspension de la création du stablecoin TUSD via Prime Trust par son émetteur TrueUSD, mettent en lumière les difficultés financières auxquelles Prime Trust est confrontée et l’impact que cela peut avoir sur ses opérations.

Sources : coindesk, fid.nv.gov