Accueil ActualitésActualités Altcoin

Deux hommes accusés dans l’affaire du piratage de l’échange Coincheck

Par Tim Alper
Deux hommes accusés dans l’affaire du piratage de l’échange Coincheck 101
Source: Adobe/EduardSkorov

Les procureurs de Tokyo ont formellement accusé deux hommes de manipuler des crypto-actifs volés dans le cadre de l'enquête sur le piratage de l'échange Coincheck en janvier 2018 qui reste le plus grand “casse crypto” de l'histoire.

Selon le média Nikkei, les deux hommes, un homme de 39 ans basé à Osaka et un médecin de 30 ans d'Obihiro, Hokkaido, tombent sous le coup de la loi sur la répression des crimes organisés et le contrôle des produits du crime.

Lire aussi: Le Bitcoin et les altcoins prêts pour une nouvelle hausse.

Selon les termes de l'acte d'accusation, les deux hommes n'ont pas encore été accusés de piratage informatique, ce qui signifie que les acteurs malveillants responsables du vol peuvent encore être en liberté. Cependant, le journal Nikkei indique que les policiers sont en train de décider s'ils ont suffisamment de preuves pour inculper les deux hommes en vertu de la principale loi nationale sur la cybercriminalité, la loi sur l'interdiction de l'accès non autorisé aux ordinateurs.

Jusqu'à présent, les hommes ont été accusés d'avoir pris part à une transaction d'achat de millions de jetons NEM (XEM) à prix réduit en février-mars 2018. Les procureurs affirment que les hommes ont obtenu le crypto-actif, sachant pertinemment qu'il avait été volé chez Coincheck, et qu'ils l'ont ensuite vendu, gagnant ainsi des "milliards de yens".

Selon les procureurs, les hommes semblent avoir échangé des jetons NEM à prix très réduits contre une autre cryptomonnaie (non mentionnée).

Quelque 260 000 portefeuilles NEM de clients ont été perquisitionnés dans le cadre de l'attaque, ce qui a obligé le gouvernement japonais et ses régulateurs financiers à repenser radicalement leur politique en matière d'échanges cryptos et de protocoles de sécurité.
Après une première recherche largement infructueuse des pirates, la police de Tokyo a commencé à fermer le filet sur les suspects en décembre de l'année dernière.

À 10:22 UTC, XEM, classé 27ème par la capitalisation boursière, se négocie à environ 0,0369 USD et augmente de 1% en un jour, réduisant ses pertes hebdomadaires à moins de 3%. Le cours baisse de 30% en un mois et de 50% en un an.
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant au poker:

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles