Accueil ActualitésActualités Altcoin

PwC se prépare pour les “100 millions prochains utilisateurs de cryptos”

Par Fredrik Vold
PwC se prépare pour les “100 millions prochains utilisateurs de cryptos” 101
Source: iStock/Pgiam

PwC, un des cabinets de comptabilité et d’audit du “Big Four”, s’associe à une jeune startup crypto Cred afin d’améliorer la transparence et la confiance dans le monde controversé des stablecoins et être prêt pour les 100 millions prochains utilisateurs de crypto-actifs”.

Le géant de l'audit et de la comptabilité cherche à contribuer à l'élaboration de normes pour les stablecoins, un type de cryptomonnaie qui, d'une manière ou d'une autre, est liée à la valeur d'un actif sous-jacent.

“L’engagement de PwC dans l’ensemble de la communauté crypto envoie un message très fort”, a déclaré le président de Cred, Dan Schatt. Selon lui, cela aidera l’écosystème à évaluer les considérations majeures à mesure que l’amélioration des normes en ce qui concerne la création et la gestion des stablecoins et des actifs numériques universels qui soutiennent l’adoption massive de crypto-actifs.

Selon PwC, de nombreux investisseurs recherchent des cryptos, des jetons numériques pouvant être rattachés à des monnaies fiduciaires nationales comme le dollar américain. La société a déclaré que cela nécessitait “un registre de réserve” capable d'offrir une transparence à 100% et une justification en ce qui concerne la valeur du jeton en question.

Cred est une plateforme mondiale de prêt décentralisée et un membre fondateur de la UP Alliance, dont les membres comprennent Uphold, une plateforme de monnaie numérique de type cloud, Blockchain at Berkeley et le navigateur Brave.

UP Alliance introduit les actifs numériques “universels” via la plateforme de protocole universel (UP Platform), elle-même soutenue par un groupe d’investisseurs institutionnels de premier plan et servant de plaque tournante pour la création et la gestion de stablecoins en dollar.

Tether, aujourd’hui le plus connu des stablecoins, a reçu son lot de critiques au fil des ans pour son manque de transparence et ses liens étroits avec l'échange de cryptomonnaie Bitfinex. Cependant, Tether insiste toujours sur le fait qu’il n’a rien fait de mal et a publié en juin un test de solvabilité réalisé par un cabinet d’avocats réputé, qui montrait que le solde bancaire de la société en dollars américains était égal au nombre de jetons d'attache en circulation.

Le marché des stablecoins est malgré tout de plus en plus actif. En septembre, au moins trois cryptos ont en effet fait parler d’elles, à savoir USD//Coin, Gemini Dollar, et Paxos Standard.

Dans les deux cas, le scepticisme à l’égard des stablecoins persiste, car “il existe actuellement un fossé important entre le concept et sa mise en œuvre”. Il existe des risques liés à la centralisation des stablecoins (les équipes pourraient s’échapper avec des fonds) et un gouvernement peut geler les avoirs.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles