24 Jan 2023 · 11 min read

Qu’est-ce que KLX et quel est son rôle ?

Kalima Blockchain est une blockchain layer 1 de troisième génération dédiée aux entreprises et à l’IoT (Internet des objets). Il s’agit d’un écosystème en pleine expansion qui permet aux entreprises, aux développeurs et aux startups de construire l’avenir des applications Web3.0, d’entreprise et gouvernance de data, en particulier avec les données IoT, pour résoudre des problèmes pratiques.

Qu’est-ce que le KLX ? 

Le KLX est le token utilitaire natif du réseau Kalima. Le rôle du token KLX est de maintenir, de sécuriser et de faire fonctionner le réseau Kalima. Il peut être utilisé pour holder, envoyer, dépenser, staker, construire des dApps sur la Blockchain, payer des frais de transaction et acquérir des nœuds. Les utilisateurs de KLX qui choisissent de staker, sécurisent l’ensemble du réseau et gagnent des récompenses en fonction du montant de KLX stakés.

Tokénomie

La tokenomie de Kalima suit un modèle avec une émission limitée à un maximum de 480.000.000.000 de KLX. Ce montant maximal de KLX ne sera jamais modifié par la DAO. 

Par ailleurs un mécanisme de « halving » permet diminuer les emissions du KLX avec, à chaque nouvelle émission de 16.000.000.000 KLX, une diminution par deux de la récompense de validation. La Fondation Kalima pourra également « burn » (brûler) les KLX pour compléter ce mécanisme. L’émission de KLX au fil du temps sera donc moindre pour contrôler l’inflation afin d’éviter la dilution des stakers du KLX. 

La courbe d’émission initiale du KLX ci-dessous montre une estimation des montants de token libérés (en jaune) correspondant aux tokens de la fondation, aux tokens stakés et aux tokens circulant. Les KLX circulant, en gris correspondent aux KLX liquides disponibles sur le marché. Ces courbes se basent sur une hypothèse de staking de 80% de l’ensemble des KLX libérés et mettent en évidence l’efficacité des mécanismes mis en place.

La distribution initiale du KLX est la suivante :

  • 3,125 % alloués à la vente seed initiale;
  • 15,625% alloués à la vente privée; 
  • 41,25% alloués à la réserve.

Les tokens attribués à la réserve sont considérés comme non circulants au début du projet et sont gérés par la DAO pour assurer :

  • Le respect de la réglementation européenne sur les crypto-monnaies en termes de liquidité;
  • Les dépenses exceptionnelles. 

La fondation s'engage à ne pas utiliser plus 4.000.000.000 KLX par an, lissé sur une année, correspondant à 0,8% de la supply totale sur la réserve.

Roadmap du KLX

Après une série de ventes privées réussie, avec €5 million de KLX vendus, le KLX est listé sur le CEX BitMart Exchange en tant que token ERC20 sur le réseau Polygon. 

Lorsque la Kalima MainChain sera lancé en 2024, le KLX passera d’un token ERC20 à un token KLX natif, hébergé sur le Kalima Network. Chaque détenteur de token ERC20 pourra convertir son token ERC20 en token KLX natif.

Comment fonctionne Kalima ? 

Le Kalima Network

Le Kalima Network est un réseau décentralisé doté d’une gouvernance communautaire. Le réseau Kalima est composé de pools de validation, de nœuds de validation et est basé sur la technologie Kalima Blockchain. Kalima Blockchain est composé de blockchains permissionnées, appelées « PrivaChains », et d’une blockchain publique appelée « Kalima MainChain ». C’est un réseau actif qui s’appuie sur le protocole Kalima, reprenant les piliers fondamentaux de la modularité, de la sécurité et de la scalabilité.

Ce qui rend Kalima Blockchain unique 

Kalima Blockchain est un réseau de blockchain avec la capacité d’héberger des applications décentralisées.

Le réseau Kalima Network est conçu pour gérer de très grandes quantités de données sensibles générées par les industries, et pour executer des smart contract capables de traiter ces données en temps au edge. Les PrivaChains sont capables de se connecter les unes aux autres, ainsi qu’à d’autres blockchains publiques (Tezos, Lightning Network et bientôt les hubs Polygon et Cosmos). Servant également comme layer 2 ou 3 à Bitcoin, le réseau Kalima peut être utilisé pour des applications hybrides entre PrivaChains permissionnées de Kalima et des Blockchain publiques.

Toute personne ayant besoin d’un réseau qui interconnecte les individus, objets et services, peut utiliser le réseau Kalima. Toute personne ayant besoin d’un réseau pour interconnecter des personnes, des objets et des services peut utiliser le Kalima Network. Les objets peuvent être des appareils tels que des appareils Android et iOS, des superordinateurs, des gateways IoT, des gateways LoRaWAN, des réseaux industriels, etc. Les personnes peuvent être connectés à l’aide de mobiles, de tablettes, de montres intelligentes, d’interfaces Web, et plus. Les services peuvent être des processus d’IA, de Deep Learning, de Big Data, des outils de reporting. L’idée centrale du réseau Kalima est d’être une plateforme plug-and-play pour tous ceux qui souhaitent créer ou utiliser des applications décentralisées d’entreprise (dApps).

Comment utiliser le KLX ? 

Le KLX peut être utilisé de plusieurs façons dans le Kalima Network, vous pouvez lancer un nœud de validation pour contribuer à la sécurité de l’ensemble du réseau, staker votre KLX pour contribuer au mécanisme de consensus, ou créer des dApps sur le réseau. 

Sécurisation du réseau 

Kalima utilise un mécanisme de consensus proof-of-stake délégué (DPoS) pour sécuriser le réseau. Le core consensus de Kalima est quant à lui un Proof of Authority dérivé de Raft. Cette combinaison de deux consensus entraîne le besoin d’avoir deux types de nœuds de validation : Les Validation Nodes et Les Master Nodes. 

Les Master Nodes sont des nœuds de validations qui stockent l’ensemble complet du ledger. 

Ces nœuds de validation supervisent l’intégrité des transactions et l’immuabilité des données blockchain. Ces nœuds sont regroupés dans des pools de validation: 

Pools de Validation 

Pour ouvrir un pool de validation il est nécessaire de staker 120.000.000 KLX. 

Pour opérer les Validation Nodes et Master Nodes, le Pool doit disposer d’un montant de KLX staké, soit par lui-même, soit par les stakers du Kalima Network. 

  • 40.000.000 KLX par Master Node; 
  • 4.000.000 KLX par Validation Node. 

Pour le travail de validation et de sécurisation du réseau, les Pools de validation sont récompensés de la façon suivante : 

  • 1 KLX est émis par block pour chaque validation faite par un Master Node;
  • 0,1 KLX est émis par block pour chaque validation faite par Validation Node.

Ces récompenses de validation vont diminuer au fil du temps avec le halving. Les récompenses de bloc sont réparties également entre les Validation Nodes et Master Nodes, dans chaque chaine de la Kalima MainChain et dans chaque PrivaChain, tous les pools de validation conservent le même poids au fil du temps. (En savoir plus sur les pools de validation.)

Le Staking

Si vous ne souhaitez pas être validateur ou si vous ne disposez pas des ressources requises, vous pouvez déléguer vos KLX à un pool de validation. Ce processus de délégation est appelé le staking dans le Kalima Network. Les pools de validation partagent leurs récompenses gagnées parmi leurs stakeurs, ce qui encourage les détenteurs du KLX à continuer à participer au fonctionnement du mécanisme consensus.

Le staking est le processus de verrouillage des tokens KLX sur la blockchain afin de sécuriser l’ensemble du réseau Kalima Network. Pour ce faire, les parties gagneront des récompenses. Les tokens KLX peuvent être auto-délégués directement par un validateur ou une validation pool, ou être délégués par un détenteur à un validation pool.

Lorsqu’un détenteur de KLX décide de déléguer ses KLX, ils seront répartis aléatoirement entre les différents Validition Nodes et Master Nodes. En d’autres termes, les délégateurs ne choisiront pas eux-mêmes les pool de validation dans lesquels ils souhaitent déléguer leur KLX. Le protocole de Kalima attribuera chaque KLX staké de manière aléatoire. Ce mécanisme contribuera à la décentralisation du réseau et empêchera les pool de validation d’avoir trop de pouvoir sur le staking et de contrôle centralisé dans le réseau. 

Staking pre-bridge : 

Les détenteurs de KLX pourront staker leur tokens avant le « bridge » du token KLX, du standard ERC20 au standard KLX natif sur la Kalima MainChain. Le bridge étant prévu pour Q1 2024. 

Le staking des tokens ERC20 aidera à construire et à sécuriser le réseau Kalima Blockchain, en créant un pool de staking robuste avant le lancement du Kalima MainChain. 

Entre le 2 février 2023 et la date du bridge prévu pour Q1 2024, les holders de KLX pourront staker leurs tokens dans le programme « staking Pré-Bridge » .

Plus les tokens sont staké pour une longue durée plus la récompense sera élevée avec un rendement maximum de 10% pour une durée de staking maximale, c’est-à-dire du 2 Février au jour du lancement du Bridge. 

Les récompenses seront distribuées chaque mois pendant 12 mois à partir du bridge, soit le lancement de la MainChain Kalima et le swap du KLX ERC20 au KLX natif. 

Tout token unstaké avant le bridge n’entraînera aucun reward. 

Construire sur Kalima 
Kalima fournit un réseau interopérable, scalable, sécurisé et décentralisé qui élimine les frais de transaction élevés, afin de permettre la création de nouveaux cas d’usages d’IoT aux entreprises. Le KLX est le carburant de l’écosystème Kalima, permettant l’alimentation du réseau Kalima. 

Les frais de transactions pour Kalima sont de 0.00025€ par Kb et sont payés en KLX. 

Pour créer une PrivaChain, il faut créer des nœuds validation et pour cela un montant en KLX doit être staké par nœud : 

  • 8.000.000 KLX par Master Node;
  • 2.000.000 KLX par Validation Node. 

Posséder du KLX est la seule chose qui est nécessaire pour construire sur le Kalima Network, créer des applications décentralisées, actionner des smart contracts et acquérir des nœuds pour les propriétaires de PrivaChain. 

Comment acheter du KLX ?

Kalima est cotée sur l’echange BitMart, le premier CEX à lister le KLX.

1. Créer un compte sur BitMart 

Votre compte BitMart agit en tant que passerelle pour acheter des cryptos. Mais avant de pouvoir acheter du KLX, vous devrez ouvrir un compte et vérifier votre identité.

2. Achetez des USDT ou chargez votre portefeuille avec des USDT sur BitMart 

Le KLX sera jumelé à l’USDT, vous devrez obtenir des USDT pour acheter du KLX. Pour cela, vous avez deux options, acheter USDT sur BitMart ou charger votre portefeuille BitMart avec des USDT

3. Acheter du KLX sur BitMart

Vous pouvez maintenant acheter du KLX sur BitMart, le stocker dans votre portefeuille crypto personnel ou simplement le conserver dans votre compte BitMart.

Avertissement: Cet article est un contenu promotionnel et ne constitue pas un conseil à l’investissement. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.