Un rapport parlementaire recommande au Canada de porter plus d’attention à la blockchain

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Un rapport parlementaire recommande au Canada de porter plus d’attention à la blockchain

Le rapport parlementaire recommande que le Canada reconnaisse et élabore une stratégie pour l’industrie de la blockchain. Les parlementaires concluent que le Canada est un acteur majeur dans l’innovation en matière de blockchain, mais estiment qu’il reste encore beaucoup à faire pour encourager davantage cette industrie.

Reconnaissance de la blockchain comme industrie émergente au Canada

Selon les recommandations d’un rapport du comité de la Chambre des communes du Canada, le pays est exhorté à reconnaître la blockchain comme une industrie émergente et à prendre toutes les mesures nécessaires en conséquence. Le rapport met en évidence la nécessité de franchir encore de nombreuses étapes pour favoriser le développement de la blockchain dans le pays.

Le rapport a été publié par le Comité permanent de l’industrie et de la technologie de la Chambre des communes du Canada à l’issue d’une étude qui a impliqué cinq réunions et de nombreux témoins et mémoires. Le rapport met en évidence les utilisations de la blockchain, notamment les cryptomonnaies, la chaîne d’approvisionnement, les utilisations dans le secteur public et les innovations financières non liées spécifiquement aux cryptomonnaies.

“Le Canada fait mieux que sa taille” en matière d’innovation dans la blockchain et de capacité entrepreneuriale, a déclaré un témoin devant le comité. En 2021, 2,5 % des grandes entreprises au Canada utilisaient la blockchain, tandis que moins de 1 % des petites et moyennes entreprises le faisaient.

Les témoins qui ont été interrogés devant le comité de la chambre des communes ont estimé que 16 000 Canadiens travaillaient dans l’industrie de la blockchain en 2020, une autre personne a estimé que les entreprises de cryptomonnaies employaient 13 000 Canadiens en 2022.

Sécurité des plateformes de trading de cryptomonnaies et protection des consommateurs

Selon les témoignages cités dans le rapport, celui-ci indique que “les plateformes de trading de cryptomonnaies sont suffisamment réglementées pour protéger les consommateurs des risques observés sur les plateformes étrangères”. Il attribue l’effondrement de la plateforme de trading canadienne QuadrigaCX en 2019 comme ayant incité les régulateurs à prendre des mesures.

Dans ses conclusions, le rapport met également en évidence que, malgré l’attention médiatique accordée aux problèmes à grande échelle, les consommateurs qui cherchent à investir dans le marché des cryptomonnaies à petite échelle sont également souvent la cible d’acteurs malveillants.

Stratégie nationale pour la blockchain : évolution et opportunités au Canada

Le rapport recommande que le Canada reconnaisse le rôle de la blockchain dans le pays, ce qui a conduit à 15 autres recommandations. Selon le rapport, une plus grande clarté réglementaire est nécessaire et le gouvernement devrait élaborer une stratégie nationale en collaboration avec les acteurs de l’industrie.

Concernant la réglementation des stablecoins, le rapport met particulièrement l’accent sur ce point. Il souligne le fait que même les témoins du comité n’ont pas pu parvenir à un consensus sur la question de savoir si les stablecoins devraient être considérés comme des titres financiers ou non.

Récemment, un comité de législateurs spécialisé dans l’industrie et la technologie a exhorté le gouvernement canadien à adopter une stratégie nationale en matière de blockchain et de cryptomonnaies. Cette recommandation vise à reconnaître la blockchain comme une industrie émergente porteuse d’opportunités économiques et de création d’emplois à long terme pour le Canada.

Source : Cointelegraph