30 juillet 2021 · 5 min read

Cet économiste conseille aux régulateurs d'opérer un changement face à la crypto

Un penseur économique influent a exhorté les gouvernements occidentaux à "cesser de considérer l’industrie crypto comme un amalgame de systèmes de paiement illicites et de spéculation financière irréfléchie". Un nouveau document du FMI suggère également que les pays accélèrent le rythme de leur développement en matière de monnaie numérique, en mentionnant l'inclusion d'"autres parties prenantes" - une référence possible aux acteurs du monde crypto.

Source: iStock/vicnt

Dans une rubrique du Financial Times, l'ancien responsable du Global Développement Council, Mohamed El-Erian, président du Queens' College de l'Université de Cambridge et conseiller économique d'Allianz, a écrit que les gouvernements "devraient être plus ouverts face aux innovations cryptos et les canaliser dans la meilleure direction pour la finance, l'économie et la société en général."

Il a également fait remarquer que le débat politique sur les cryptomonnaies dans les économies occidentales "reste trop étroit par rapport à l'importance des questions en jeu” : ce statu quo "excessivement polarisé", avec des "participants parlant des langues différentes...intensifie le tiraillement sous-jacent entre l'adoption accélérée par le secteur privé et l'inconfort des gouvernements/banques centrales."

Il a averti que l'Occident ferait une erreur en ignorant ce que la Chine a tenté de faire en réponse à la montée de l’industrie crypto. El-Erian a écrit que Pékin "a compris le pouvoir de transformation de la révolution crypto et souhaite en prendre le contrôle". Cela, a-t-il ajouté, "confronte l'Occident à un défi qui va au-delà du fait que la Chine soit plus rapide pour développer de meilleurs systèmes de paiement et une monnaie numérique de banque centrale."

Les progrès du yuan numérique et la réglementation de la politique crypto de la Chine, a opiné El-Erian "posent un nouveau problème pour le statut de monnaie de réserve du dollar" - mais accordent également à la Chine un plus important contrôle sur "les mégadonnées (big data) sensibles tout en réduisant le fossé technologique."

Mohamed El-Erian a affirmé que les acteurs cryptos devaient eux aussi s'engager avec les régulateurs et les gouvernements de manière plus significative.

El-Erian a conseillé aux "partisans de l’industrie crypto" d'abandonner leur "état d'esprit à somme nulle où leurs gains ne peuvent provenir que des pertes du système financier établi."

Il a expliqué que la balle était "principalement" dans le camp du monde de la crypto, exhortant ses acteurs à apprendre des erreurs de la Big Tech, à savoir "poursuivre des objectifs commerciaux étroits sans réaliser que leur succès souhaité les rendra systémiquement importants."

Si le monde des cryptomonnaies et les régulateurs occidentaux ne parviennent pas à collaborer, a-t-il conclu, le futur de l’industrie crypto pourrait être déterminé par les ambitions de Pékin.

De leur côté, les auteurs du document du FMI, intitulé The Rise of Public and Private Digital Money, ont souligné que les monnaies numériques "doivent être réglementées" pour permettre aux pays de "garder le contrôle sur la politique monétaire, les conditions financières et les régimes de change."

Les auteurs ont également noté que le FMI "ne peut pas seulement compter" sur ses "ressources internes" et ont affirmé que l'organisme "doit s'associer étroitement avec d'autres parties prenantes tout en minimisant les chevauchements et les doubles emplois."

Ces “parties prenantes” comprennent principalement d'autres gouvernements, des banques centrales et des régulateurs, mais aussi un autre groupe : "Les entrepreneurs du secteur privé, les universitaires, les groupes de défense de la vie privée, les représentants de la société civile, les groupes de réflexion et autres."

Ils ont conclu que certains de ces groupes "peuvent avoir des programmes étroits et partisans", mais sont "néanmoins des partenaires importants" pour "se tenir au courant des derniers développements et de leur impact plus large sur les sociétés, et, inversement [...] pour fournir un point de vue objectif."

Les auteurs du document appellent également le FMI à "augmenter rapidement les ressources qu'il consacre" à la finance numérique.

En début de semaine, le FMI a publié un billet de blog où il mettait en garde des nations comme le Salvador : "Tenter de faire des cryptomonnaies une monnaie nationale est un raccourci déconseillé."

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________