La majeure partie des transactions réalisées sur LooksRare, concurrent d'OpenSea, sont fictives

L'agrégateur de données sur les jetons non fongibles (NFT) CryptoSlam a identifié plus de 8,3 milliards de dollars de "wash trading" (transactions fictives) sur LooksRare, une nouvelle place de marché NFT. En soustrayant ce volume, il s'avère que la principale place de marché NFT, OpenSea, reste l'acteur dominant dans ce domaine.

Source: AdobeStock / Valerii

Selon les données de Dune Analytics, LooksRare a dépassé les 10,9 milliards de dollars de volume de trading depuis son lancement officiel le 10 janvier. Dans le même laps de temps, OpenSea a enregistré un volume de 3,9 milliards de dollars. 

Notamment, à l'heure où nous écrivons ces lignes, LooksRare compte 25 220 utilisateurs tandis qu'OpenSea en compte 447 442.

Cependant, si l'on soustrait les 8,3 milliards de dollars de transactions associées au wash trading, le volume réel des transactions de LooksRare est d'environ 2,6 milliards de dollars.

Lancé comme une place de marché NFT "communautaire", LooksRare a reçu un accueil chaleureux de la part des traders NFT - du moins en apparence. En fait, dans le but de renforcer sa position, LooksRare a tenté une "attaque vampire" contre OpenSea, un terme utilisé en finance décentralisée (DeFi) pour indiquer qu'un concurrent cherche à attirer les utilisateurs en leur offrant des incitations financières supérieures.

Pour attirer les traders d'OpenSea, LooksRare a décidé de distribuer des jetons LOOKS à toute personne ayant un volume de transactions combiné de 3 ETH ou plus sur OpenSea sur une période de six mois entre juin et décembre 2021, selon LooksRare Docs.

La place de marché, qui présente également une meilleure structure de frais par rapport à son concurrent OpenSea, affirme que "100 % des frais de trading de LooksRare sont redistribués proportionnellement aux stakers LOOKS." Il offre également des récompenses en jetons aux utilisateurs qui achètent et vendent des NFT sur le site, ce qui semble avoir entraîné une quantité agressive de wash-trades.

Selon CryptoSlam, la plupart de ces transactions proviennent de projets NFT libres de droits qui ne prennent pas de commissions sur les transactions réalisées sur les marchés secondaires. L'un de ces projets, Meebits de Larva Labs, une collection de 20 000 personnages voxels en 3D, est celui qui a accumulé le plus de transactions à 4,4 milliards de dollars.

Après Meebits, Terraforms de Mathcastles a enregistré plus de 2,9 milliards de dollars de transactions. Loot, CryptoPhunks, et d'autres collections NFT plus petites sur LooksRare ont vu 705 millions de dollars, 251 millions de dollars et 62 millions de dollars de wash trading, respectivement.

Cryptonews.com a contacté LooksRare pour un commentaire.

CryptoSlam dispose d'un algorithme pour détecter les transactions suspectes, les signaler, et même les filtrer de certains endroits sur CryptoSlam.

"Nous pensons être en mesure de détecter ~99% des ventes fictives pour le moment, mais nous avons trouvé quelques cas où nous avons manqué ce qui semble être des ventes fictives après un examen manuel. Nous continuerons à améliorer cet algorithme au fil du temps", a déclaré CryptoSlam.

Par ailleurs, selon OpenSea, la grande majorité des NFT créés gratuitement sur sa plateforme sont soit des spams, soit des plagiats.

Jeudi, la société a annoncé qu'elle limiterait à 50 le nombre de fois qu'un utilisateur peut frapper un NFT gratuitement sur la plateforme en utilisant ses outils. Peu après, OpenSea a déclaré qu'elle supprimerait cette limite, affirmant que l'outil est utilisé presque exclusivement à des fins de fraude ou de spam. 

"Nous avons initialement construit notre vitrine partagée pour faciliter l'embarquement des créateurs dans l'espace", a déclaré OpenSea le 28 janvier. "Cependant, nous avons récemment vu l'utilisation abusive de cette fonctionnalité augmenter de manière exponentielle. Plus de 80 % des articles créés avec cet outil étaient des œuvres plagiées, de fausses collections et du spam."

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115