Accueil Actualités

Un sondage démontre que les Républicains sont pro-crypto

Par Fredrik Vold
Un sondage démontre que les Républicains sont pro-crypto 101
Source: iStock/adamkaz

Les électeurs américains qui s'identifient comme des républicains seraient plus pro-crypto que les démocrates et indépendants, selon une enquête de Clovr, une entreprise axée sur la promotion de l'adoption généralisée des technologies de blockchain.

En bout de ligne, le sondage effectué auprès de 1023 électeurs américains a révélé qu’une écrasante majorité des personnes interrogées ont une attitude positive à l’égard des dons de campagne politique sous forme de cryptomonnaie. En outre, plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré que les cryptomonnaies étaient suffisamment sécurisées pour être utilisées à des fins politiques.

Une autre question où les républicains étaient beaucoup plus pro-crypto que les autres groupes était de savoir si les cryptomonnaies étaient suffisamment stables pour être utilisées à des fins politiques. Ici, 52% des républicains ont dit «oui», alors que seulement 40% des démocrates étaient du même avis. Les électeurs indépendants, qui, comme Clovr l'a noté, incluent des groupes qui sont généralement considérés comme pro-crypto, constituaient le groupe le plus sceptique, avec seulement 35% affirmant que les cryptomonnaies étaient suffisamment stables.

En moyenne, seulement un quart des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient plus susceptibles de contribuer à une campagne politique si elles pouvaient faire des dons en cryptomonnaies. Encore une fois, les républicains étaient plus ouverts à l’idée que l’électeur moyen, avec 27% des personnes interrogées affirmant qu’avoir la possibilité de faire un don crypto leur permettrait de contribuer davantage.

Toutefois, les républicains qui ont déjà fait des dons à des politiciens étaient plus susceptibles de choisir des dons en dollars pour le refaire.

Un sondage démontre que les Républicains sont pro-crypto 102
Source: Clovr

Le plus surprenant dans l’étude est le fait que 64% des personnes qui ont déclaré être «extrêmement familiarisées» avec la cryptomonnaie, croient que l’utilisation de la cryptomonnaie dans le système politique «rendrait plus courante l’ingérence étrangère dans les élections».

Sur cette question, les électeurs démocrates étaient plus nombreux, les deux tiers estimant que les cryptos rendraient en effet plus courante l’ingérence étrangère.

En outre, dans le même temps, la majorité des personnes interrogées pensent que la cryptomonnaie est plus susceptible d’être utilisée illégalement dans le système politique.

Dans l’ensemble, l’étude a révélé que les électeurs font davantage confiance à la cryptomonnaie et à la technologie blockchain sous-jacente, qu’à la capacité des politiciens de gérer les mêmes technologies, a déclaré Clovr.

En conclusion, le cabinet a ajouté qu'il considérait les résultats comme une «étape positive» dans le lobbying auprès de la Commission Électorale Fédérale (FEC) afin de développer l'utilisation des cryptomonnaies dans les campagnes politiques.

«Certains États permettent aux candidats d'accepter de l'argent de sociétés et d'autres non. Seuls deux états, le Tennessee et la Virginie, ont sérieusement envisagé une législation autorisant les donateurs à utiliser les monnaies numériques. Le Tennessee est le seul état à avoir promulgué une loi, et le libellé de la loi est vague », a déclaré le cabinet.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles