Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 23 août 2021

Nouvelle semaine en deux temps sur le marché des cryptomonnaies. En effet, après que la défense réussie de la moyenne mobile sur 200 jours ait permis un rebond lors des derniers jours de la semaine dernière, nous avons assisté à un léger recul subséquent ces trois derniers jours. Néanmoins, nous ne pouvons qu’être encouragés par la semaine qui se conclut. En effet, le prix est temporairement passé au-dessus des 50 000 $ pièce pour le bitcoin, un niveau qui avait été perdu depuis mai dernier. Surtout, il s’agit d’une nouvelle semaine dans le vert pour le fonds, avec une hausse de quelques points de pourcentage.

Source : Adobe

Nous faisons mention du piratage du réseau Poly la semaine dernière, le pirate ayant alors retourné la majorité des fonds volés. Ce qui représentait le pire vol de l’histoire de l’industrie est aujourd’hui de l’histoire ancienne. En effet, tous les fonds toujours dans les mains du ravisseur ont été retournés de son propre chef plus tôt cette semaine. L’entreprise a quant à elle annoncé amorcer le remboursement de ses utilisateurs. Le pirate anonyme a avoué que de rendre l'argent avait «toujours été le plan».

Les différentes crises nationales amenant de l’instabilité économique ont mené la population à se tourner vers les cryptomonnaies lors des dernières années. Il semble que la situation actuelle en Afghanistan n’y fasse pas exception. En effet, on constate une forte augmentation des achats de bitcoins au pays. Cela permet de protéger les économies de ceux fuyant le pays, tout comme d’assurer une certaine sécurité financière en cas de panique bancaire. Les avantages de la monnaie numérique sont nombreux lors d’une telle crise. Elles permettent un accès à l'économie mondiale depuis l'Afghanistan, certaines protections contre une spirale inflationniste, puis surtout, un contrôle personnel de sa richesse alors que les risques d’en être dépouillé sont plus présents que jamais.

Les cryptomonnaies comme alternative, sinon comme remplacement complet des monnaies nationales? Si une telle affirmation relevait de lubies libertariennes il y a quelques années encore, il semble qu’une majorité de banquiers perçoivent aujourd’hui cette possibilité comme plausible. «Nous avons découvert plusieurs éléments qui illustrent un changement sismique dans les services financiers résultant de l'évolution des actifs numériques basés sur la chaîne de blocs», ont écrit les consultants dirigés par Linda Pawczuk de la société de comptabilité Deloitte en marge d'un rapport selon lequel 76 % des professionnels de la finance pensent que le bitcoin et la crypto pourraient servir d'alternative ou de remplacement aux monnaies fiduciaires dans les cinq à dix prochaines années. 73% des 1300 gestionnaires consultés affirment aussi que leur entreprise doit intégrer l’industrie afin de ne pas perdre d’avantage concurrentiel. «Les fondements de la banque ont été fondamentalement dépassés et les acteurs du secteur des services financiers doivent se redéfinir et trouver des moyens innovants pour créer de la croissance économique dans l'avenir de l'argent.»

Après Golman Sachs, c’est au tour du géant CitiGroup de se préparer à offrir une exposition au bitcoin à ses clients. La firme le fera via les contrats à terme du bitcoin du Chigaco Merchantile Exchange. Une approbation réglementaire serait imminente.

Nous avons eu un nouvel exemple de comment les cryptomonnaies augmentent la liberté transactionnelle de tous un chacun cette semaine. Ce dernier suit le bannissement de tout contenu explicite par la plateforme OnlyFans. Si chacun peut bien avoir son opinion sur les principes éthiques derrière l’entreprise, il y a néanmoins une certitude. Ce ne sont pas ces mêmes principes qui ont mené à la décision. Au contraire, ce sont les pressions bancaires envers l’entreprise et les transactions qui y sont enregistrées par ses membres qui sont à la source de cette détermination. À cet effet, le même concept, mais construit sur une base de contrats intelligents, résout cette embûche. C’est d’ailleurs ce que propose la toute nouvelle plateforme Myystar. C’est désormais une formule classique. Quand les méthodes transactionnelles traditionnelles nuisent aux activités commerciales de certains acteurs, c’est vers la liberté offerte par les cryptomonnaies qu’ils se tournent.

Voilà quelques semaines que Michael Saylor et MicroStrategy n’avaient pas fait l’objet de leur paragraphe dans cette lettre hebdomadaire! Or, ces derniers viennent une fois de plus de procéder à l’ajout de bitcoins additionnels à la trésorerie de l’entreprise. 3 907 bitcoins ont été ajoutés à un prix moyen de 45 294 $, pour une dépense de 177M$. L’entreprise possède la mirobolante somme de 108 992 BTC, acquis à un prix moyen de 26 769 $.

La folie des jetons non fongibles, ces actifs cryptographiques se différenciant les uns des autres et permettant du coup la possession limitée d’items de collection par exemple, a grimpé de quelques niveaux encore. En effet, l’image d’une roche vient d’être vendue pour 400 ETH, soit 1.3M$. Visa a quant à elle réalisé un coup de pub fumant, faisant parler d’elle aux quatre coins de la planète suite à l’achat d’un NFT (non-fungible token) CryptoPunk pour 49,5 ETH, soit environ 150 000 $. Il s’agit de cette simple image…

«Au cours des 60 dernières années, Visa a constitué une collection d'artefacts commerciaux historiques - des premières cartes de crédit en papier à la machine zip-zap. Aujourd'hui, alors que nous entrons dans une nouvelle ère de NFT-commerce, Visa accueille CryptoPunk #7610 dans sa collection. » L’entreprise a-t-elle écrit via Twitter.

Budweiser semble aussi vouloir rejoindre cette parade. En effet, l’entreprise américaine a modifié sa photo de profil Twitter par une fusée aux couleurs de la marque dessinée par l’artiste NFT Tom Sachs. Surtout, des rumeurs affirment que l’entreprise aurait procédé à l’achat du nom de domaine Beer.eth pour la somme de 30 ETH.

Dans tous les cas, on constatera que ces entreprises auront dû convertir leur monnaie fiat en cryptomonnaies pour acquérir les éléments désirés. Voilà qui diffère de l’argument de certains détracteurs qui affirment qu’il faut toujours convertir ses cryptos en fiat pour effectuer des échanges. Cela renforce du coup le rôle des cryptomonnaies comme véritable monnaie transactionnelle.

Soulignons finalement que le taux de hachage du réseau bitcoin continue son rebond suite au bannissement des mineurs chinois en juin. Ce dernier a en effet repris le seuil des 150 exahashes par seconde, soit le triple du niveau plancher du 28 juin. Plus le travail informatique est élevé, plus le réseau est sécuritaire. Il y a aussi historiquement eu une corrélation positive entre le taux de hachage et le prix du bitcoin. Au rythme où vont les choses, un nouveau sommet pourrait n’être à quelques mois d’être atteint. Le tout sans la Chine qui constituait, il y a quelques mois encore, le principal acteur de l’industrie. Faut-il une fois de plus insister sur le génie derrière l’équilibre du réseau et la résilience que cela lui apporte?

Techniquement parlant, tout demeure au beau fixe malgré un premier rejet de la zone des 50 000 $. Rien de surprenant après la poussée des dernières semaines face à cette zone à forte symbolique. La moyenne mobile sur 200 jours a produit le tremplin souhaité et il semble toujours plausible que le support local à 48 000 $ tienne, ce qui permettrait un nouveau test à court terme des sommets atteints il y a quelques jours. Il faudrait perdre la zone des 46 000 $ avec conviction pour que des premiers éléments d’inquiétude se manifestent. La zone des 42k$-43k$ devrait néanmoins alors offrir une forte opportunité d’achat technique. Pour l’instant toutefois, c’est vers le haut que les signaux pointent.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________