Accueil Actualités

Revue de la semaine du 11 mars 2019

Par Fonds Rivemont Crypto
Revue de la semaine du 11 mars 2019 0001

Photo: Fonds Rivemont

Après l’action encourageante du mois de février sur le marché des cryptomonnaies, ce fut une véritable période de consolidation et d’accumulation qui fut observée depuis la semaine dernière. Alors que cette dernière se manifeste toujours au nord de la moyenne mobile de 30 jours et forme graduellement un support de plus en plus important pour la suite, cette action est accueillie positivement, étant sans contredit considérée comme bullish par la majorité des analystes.

Une nouvelle marque positive a d’ailleurs été franchie techniquement parlant cette semaine, la moyenne mobile sur 50 jours ayant croisé celle sur 100 jours dans sa montée. Si cette croix ainsi formée ne représente que rarement un catalyseur d’action tangible, elle démontre néanmoins un renversement de tendance de plus en plus matériel en ce premier trimestre de 2019.

Si un Fonds négocié en bourse se fait toujours attendre faute de l’aval de la SEC aux États-Unis, un tel produit a été lancé à la bourse de Londres cette semaine. Parions que la SEC observera avec attention les résultats de cette expérience outre-Atlantique.

La saga entourant la fermeture de l’échange canadien QuadrigaCX avec près de 140M$ en capitaux n’a pas fini de faire jaser. La veuve du fondateur a affirmé à la Cour que les fonds personnels de ce dernier avaient été utilisés dans les opérations de l’entreprise. Il va sans dire que cela soulève de nombreuses questions sur l’étanchéité des fonds des investisseurs dans la gestion des portefeuilles.

Surprenante nouvelle finalement provenant du CBOE Futures Exchange. Premier à avoir lancé les contrats à terme basés sur le prix du Bitcoin, ce dernier a hier annoncé mettre un frein à son offre. En effet, aucun nouveau contrat ne sera offert au cours du mois de mars, signifiant que seuls les contrats actifs, expirant au plus tard en juin, peuvent toujours être transigés. « Le CFE évalue actuellement son approche quant à la manière dont elle prévoit de continuer à proposer des dérivés d'actifs numériques à des fins de transaction. Le CFE n’envisage pas actuellement d’émettre de nouveaux contrats à terme XBT destinés aux échanges. » Peut-on lire.

Certains estiment que la popularité des contrats à terme offerts sur le Chicago Mercantile Exchange, générant un volume largement supérieur à celui du CBOE, serait à l’origine de cette décision. D’autres estiment plutôt que l’échange pourrait préparer une transition de contrats à terme réglés en argent vers des contrats ultimement payés en bitcoins, ce qui représenterait alors un développement positif pour l’industrie des cryptomonnaies. Il s’agit d’un sujet que nous suivrons avec beaucoup d’attention.

Les indicateurs les plus simples sont aussi souvent les plus efficaces. Comme c’était le cas il y a une dizaine de jours, c’est sans contredit la moyenne mobile sur trente jours qui continue de retenir l’attention. En effet, cette dernière forme une belle pente ascendante respectée à la lettre par le prix depuis qu’elle a été franchie le 8 février dernier. Le scénario optimiste permettrait de continuer la consolidation tout en respectant ce support en prévision d’un prochain test de la résistance à 4 200 $ - 4 300 $.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles