Accueil Actualités

Revue de la semaine du 20 mai 2019

Par Fonds Rivemont Crypto
Revue de la semaine du 20 mai 2019 0001

Photo: Fonds Rivemont

Lors de la publication de la plus récente mise à jour, nous venions tout juste d’assister à une vente massive de bitcoins ayant créé une baisse rapide et soudaine du prix, avant un rebond nous plaçant tout juste au-dessus de la barre des 7 000 $. Si cette action n’avait rien de surprenante suite à la hausse à laquelle on assiste en ce printemps 2019, elle faisait néanmoins mal au portrait technique, d’importants niveaux devant être refranchis afin d’assurer que les témoins demeurent au vert pour une poursuite de la progression des prix.

Nous avions ciblé la zone des 7 500 $ comme point pivot nous plaçant sans contredit dans un marché haussier sur le long terme. Ce fut donc une excellente nouvelle de voir le prix repasser au nord de cette zone sans heurt dimanche. Cette zone fut ensuite revisitée avant de servir de support, un scénario idéal dans les circonstances. Au moment d’écrire ces lignes, le prix se situe tout juste au nord des 8 000 $. Le volume en baisse n’assure pas un test immédiat des niveaux atteints la semaine dernière, mais une consolidation dans cette zone serait tout aussi encourageante, permettant d’accumuler des munitions en prévision d’une nouvelle poussée majeure.

Ce scénario semble à la fois techniquement et fondamentalement plausible présentement.

Parlant d’éléments fondamentaux stimulant la hausse, nous avons cette semaine franchi le cap d’une année restante avant la diminution de moitié de l’émission de bitcoins par bloc (couramment appelée halving). Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec cet important concept, rappelons-en les bases :

Le protocole derrière le bitcoin cherche à ce qu’un bloc de transactions soit découvert pour chaque période de dix minutes en moyenne. Le propriétaire de l’ordinateur trouvant la solution permettant la découverte du bloc est récompensé d’un nombre prédéfini de bitcoins. C’est de cette manière que la cryptomonnaie est créée sous un modèle proof-of-work.

La quantité totale de bitcoins, qui s’élèvera à 21M en 2140, est déjà prédéfinie dans le protocole. Or, l’émission de nouveaux bitcoins est quant à elle programmée afin d’être réduite pour chaque tranche de 210 000 blocs découverts, soit environ une fois aux quatre ans.

Cette prochaine diminution est prévue pour mai 2020. Lorsque le 630 000e bloc de l’histoire du bitcoin sera découvert, la récompense par bloc passera de 12.5 BTC à 6.25 BTC. En bref, la création de nouveaux bitcoins sera coupée de moitié du jour au lendemain. Ce scénario se produira aux quatre ans, jusqu’en 2140.

Voilà qui explique pourquoi malgré le fait qu’aucun de nous ne sera de ce monde lors de la création du dernier bitcoin, 17 720 000 des 21 000 000 bitcoins à ne jamais exister sont d’ores et déjà en circulation. Une diminution programmée de l’offre tend toujours à créer une hausse des prix.

Parmi les nouvelles ayant retenu l’attention cette semaine, soulignons que sans surprise, la SEC a repoussé sa décision sur l’acceptation du FNB basé sur le prix du bitcoin proposé par VanEck. La prochaine date butoir est établie au 29 août prochain.

Gros pas vers l’adoption massive de la technologie finalement, alors que le géant américain AT&T acceptera désormais les paiements en cryptomonnaies via les services de BitPay.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles