Accueil ActualitésActualités Altcoin

Le PDG de Ripple (XRP) affirme qu’il y a trop de crypto-actifs

Par Sead Fadilpašić
Le PDG de Ripple (XRP) affirme qu’il y a trop de crypto-actifs 101
Brad Garlinghouse. Source: une capture d'écran, Bloomberg

Selon Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple (XRP), la startup spécialisée dans les technologies de paiement, il y a trop de crypto-actifs. Et bien que la volatilité se maintienne, il existe des tendances haussières visibles sur l’ensemble du marché de la cryptographie, a-t-il ajouté.

"Je suis d'accord avec toi. Il y en a trop”, a répondu le PDG lors d'une récente interview pour Bloomberg à la question d'un animateur concernant le nombre trop élevé de cryptomonnaies. Quelque 3 000 actifs numériques différents sont négociés quotidiennement, explique-t-il. “Je pense que chaque fois qu'un nouveau marché se crée, de nombreuses personnes se pressent sur ce marché et essaient de montrer qu'elles peuvent résoudre un problème et répondre aux besoins des clients. J'ai déjà déclaré publiquement que 99% des cryptos ne vaudront rien, mais il y en a 1% qui cherchent à résoudre un problème réel pour de vrais clients et sont capables de le faire à grande échelle. C’est ça qui va faire la différence, dit le PDG, ça va continuer de se développer considérablement dans les décennies à venir".

Garlinghouse a partagé quelques opinions lors de cette interview. Le président-directeur général a déclaré que Ripple considérait SWIFT (société de communication financière interbancaire mondiale) comme une société qui "a défini la manière dont les paiements transfrontaliers se sont faits", mais il trouve que l'âge moderne d'Internet est celui où les gens attendent de la rapidité et de la facilité, alors qu'une transaction SWIFT peut prendre des jours et que ni le destinataire ni l'expéditeur ne sont en mesure de la suivre.

De plus, en ce qui concerne la stabilité du marché des cryptos, le PDG a déclaré que “le risque de volatilité est moindre avec une transaction XRP” par rapport à SWIFT. Il constate qu’il y a “une fausse croyance” perpétuée ici et que, la volatilité est un calcul qui prend à la fois en compte le temps de la transaction et la volatilité elle-même, or la volatilité de l’activation d’une transaction SWIFT est bien supérieure à celle d’une transaction XRP, cette dernière ne prenant que quelques secondes à se faire.

Toutefois, SWIFT pourrait ne pas être d'accord avec cette affirmation. SWIFT a en effet déclaré ne pas craindre la blockchain et avoir progressivement remodelé son réseau au cours des deux dernières années avec les paiements SWIFT gpi (global payments innovation) qui existent déjà et se font en quelques minutes, voire quelques secondes. De plus, George Harrap, PDG de Bitspark, une solution de transfert d’argent sans banque utilisant la technologie de la blockchain, a récemment affirmé que Ripple n’était pas utile pourWestern Union (WU), leur système étant meilleur selon lui.

De plus, selon une étude de la firme d’analyse Juniper Research, "Ripple fait face à une concurrence accrue de la part de Visa B2B Connect et IBM Blockchain World Wire, qui ont déjà accru leur présence dans 60 pays et ont des partenaires de premier plan dans l'écosystème financier ", ont déclaré les chercheurs. Ils estiment également que la valeur totale des paiements transfrontaliers B2B stockés immuablement sur la blockchain dépassera 4 400 milliards USD d'ici 2024 contre 171 milliards USD en 2019.

Lire aussi: Cybersécurité: Ripple investit dans une startup d’authentification biométrique.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles