Accueil Actualités

Les dirigeants de Ripple exhortent le Congrès à reconnaître les différences entre les crypto-actifs

Par Linas Kmieliauskas
Les dirigeants de Ripple exhortent le Congrès à reconnaître les différences entre les... 101
Source: iStock/Natasha Wolf

Dans une lettre ouverte au Congrès américain, les dirigeants de Ripple ont exhorté les législateurs à soutenir une réglementation de la crypto qui ne désavantage pas les entreprises américaines et ne décrit pas les actifs cryptos “de façon trop large”.

"Nous vous demandons instamment de soutenir une réglementation qui classera les monnaies numériques de manière à percevoir leurs différences fondamentales", a déclaré la startup américaine Blockchain dans une lettre le 28 juillet et signée par Chris Larsen le président exécutif et co-fondateur de Ripple et son PDG Brad Garlinghouse.

La lettre a été publiée avant l'audience du Congrès intitulée "Examen des cadres de réglementation des monnaies numériques et de la blockchain", prévue le 30 juillet.

Les dirigeants de Ripple ont réitéré les préoccupations, récemment exprimées par d'autres acteurs du secteur, selon lesquelles "sans clarté de la réglementation, nous risquons de favoriser l'innovation, les recettes fiscales et les emplois créés par ces nouvelles technologies à l'étranger".

Selon Larsen et Garlinghouse, "de nombreux acteurs du secteur de la blockchain et de la monnaie numérique sont des acteurs responsables" et innovent "en partenariat avec des institutions financières réglementées".

"Sans aucun doute, les chaînes de blocs et les monnaies numériques engendreront une plus grande inclusion financière et une croissance économique comparable à l'impact historique d'Internet", ont-ils ajouté.

Comme il a été rapporté, un commissaire d’un haut régulateur américain a récemment déclaré que le système financier du pays était peu disposé à fournir des directives fermes en matière de cryptomonnaie, ce qui était dangereux et pourrait conduire les États-Unis à prendre du retard par rapport à d'autres nations plus proactives

Dans le même temps, un portefeuille crypto populaire, Abra, a déclaré la semaine dernière que, malgré l'incertitude et les restrictions réglementaires, les auditions du Congrès et les commentaires présidentiels, la société était obligée d'apporter des modifications ou cela pourrait avoir un impact sur les client américains.

Des plus petits pays tentent également de réagir par rapport aux cryptomonnaies. La Biélorussie et d’autres nouveaux venus - parmi lesquels Bahreïn, Malte et Gibraltar - élaborent des règles spécifiques pour le secteur des cryptomonnaies, pariant qu’ils peuvent attirer les entreprises en offrant une sécurité réglementaire ainsi que des avantages tels que des allégements fiscaux, a rapporté aujourd'hui Reuters.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles