Accueil ActualitésActualités Altcoin

La Russie n’est pas prête à utiliser le Petro vénézuélien

Par Tim Alper
La Russie n’est pas prête à utiliser le Petro vénézuélien 101
Venezuelan president Nicolás Maduro. Source: Twitter

La Russie, l'allié politique le plus proche du Venezuela, n'est "pas prête" à effectuer des transactions dans la cryptomonnaie de la nation latino-américaine, le Petro, selon plusieurs médias.

L'année dernière, la Russie a envoyé son vice-ministre des Finances, Sergueï Storchak, à Caracas, avec une équipe d'experts financiers, notamment des représentants de la banque centrale. Storchak est resté en contact étroit avec la présidence, ainsi qu'avec le ministre vénézuélien des Finances et président de la Banque centrale, Calixto Ortega. Le Venezuela traverse actuellement une crise financière de plus en plus grave et espère que son Petro l'aidera à se sortir du marasme économique.

Selon le média russe The Bell, Storchak a remis au président vénézuélien Nicolás Maduro une liste de mesures économiques recommandées. Cependant, bien que Storchak et son équipe aient déclaré que le Petro avait "reçu des évaluations diplomatiques positives" d'experts russes, le ministre a déclaré que la Russie "n'est pas prête à utiliser le Petro pour les transactions mutuelles”.

La nouvelle sera un coup dur pour Maduro, qui a poussé pour que la cryptomonnaie adossé au pétrole qui a été lancé l’an dernier soit reconnue internationalement. L’Amérique - qui s’oppose farouchement au régime de Maduro a interdit tout commerce dans le Petro. Washington a également averti que les pays et les entreprises qui concluent des accords utilisant le Petro pourraient être en infraction avec la loi des États-Unis. Le Venezuela aurait offert aux entreprises indiennes des rabais massifs s’ils achetaient du pétrole vénézuélien au moyen du Petro.

Le gouvernement avait précédemment décidé que les vacanciers de bon nombre des principales destinations touristiques du pays pouvaient utiliser soit les cryptomonnaies ou les monnaies fiat étrangères.

Le mois dernier, le Venezuela a officiellement porté plainte contre les États-Unis auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le premier affirme que l'interdiction de l'Amérique du Petro constitue une restriction illégale du commerce. L'OMC a annoncé la semaine dernière qu'il menait des consultations à ce sujet.

Dans le même temps, les parlementaires russes ont déclaré la semaine dernière que “l’économie numérique” serait une priorité pour l’année à venir et que le gouvernement ferait pression pour examiner jusqu’à 20 projets de loi liés à la technologie de la blockchain et aux cryptomonnaies. Selon un communiqué de presse de la Douma, les 20 projets de loi pourraient être adoptés avant la séance plénière du printemps.
______

Volume de bitcoins au Venezuela sur Weekly LocalBitcoins, une place de marché pair à pair:

La Russie n’est pas prête à utiliser le Petro vénézuélien 102
Source: Coin.dance
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles