Accueil Actualités

La Russie va débattre autour des lois cryptos le mois prochain, Poutine veut des règles strictes

Par Tim Alper
La Russie va débattre autour des lois cryptos le mois prochain, Poutine veut des règles... 101
Source: iStock/Cylonphoto

Le parlement russe, la Douma, devrait tenir une deuxième audience très attendue le mois prochain pour discuter des lois spécifiques à la cryptomonnaie.

Trois projets de loi ont été votés à la Douma à une majorité écrasante en mai dernier, mais les politiciens ont décidé de ne pas se précipiter pour une deuxième audience - choisissant plutôt de modifier les projets de loi après consultation avec la banque centrale et les régulateurs financiers du pays.

Cependant, le chef du département juridique de la banque centrale, Alexey Guznov, a pris la parole lors d’un forum bancaire au cours duquel il a confirmé que les projets de loi seraient probablement examinés au début du mois d’octobre.

Selon l'agence de presse Pravda, Guznov a déclaré: “Le travail [sur les projets de loi] est en cours. Nous espérons avoir une discussion publique plus large suite à nos entretiens avec des experts, et nous espérons que [les projets de loi] seront prêts au début octobre - peut-être un peu plus tôt, peut-être un peu plus tard”.

Cependant, il semble que sur la question, tout le monde ne soit pas à l’unisson. Dans une interview récente avec le média RIA Novosti, le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a critiqué la position de la banque centrale à propos des cryptomonnaies.

Il a déclaré: “La banque centrale prend, de mon point de vue, la position la plus libérale de tous les organes qui cherchent à réguler les cryptomonnaies en Russie. Pourtant, le niveau de menace [engendré par les cryptomonnaies] est si élevé que la banque centrale devrait probablement adopter une position plus ferme”.

Peskov a également fait allusion à une réglementation plus stricte pour les ICO et les exchanges, déclarant: “Nous ne pouvons pas encore autoriser l’émission et la circulation des cryptomonnaies. Elles vont à l'encontre des fonctions de base du gouvernement. Maintenir l'ordre est important".

Par ailleurs, le service fédéral de surveillance financière russe (également connu sous le nom de Rosfinmonitoring), un organisme gouvernemental chargé de lutter contre la fraude financière et le financement du terrorisme, tentera de suivre les transactions en cryptomonnaies des terroristes, trafiquants et de ceux qui sont soupçonnés de blanchir de l’argent, comme nous vous en avions parlé.

On notera aussi que l’enthousiasme pour le minage s’intensifie en Russie.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles