Sam Bankman-Fried a le droit à une journée au tribunal pour retrouver ses avocats

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Sam Bankman-Fried a le droit à une journée au tribunal pour retrouver ses avocats

Sam Bankman-Fried, ancien PDG de FTX, aura droit à une journée au tribunal pour retrouver ses avocats. Selon une décision judiciaire, il lui sera accordé l’accès à un ordinateur portable et à une connexion Wi-Fi pendant environ sept heures, le tout dans une salle réservée aux avocats située dans le bloc cellulaire du tribunal.

Une permission spéciale pour rencontrer ses avocats

L’ancien PDG de FTX, Sam “SBF” Bankman-Fried, est actuellement sous le regard attentif de la justice américaine. Suite à une décision prise par le juge Lewis Kaplan de la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New York, SBF s’est vu révoquer sa caution le 11 août. Cette décision a conduit à son incarcération au Metropolitan Detention Center à Brooklyn, où il restera probablement jusqu’à la fin de ses procès pénaux.

Cependant, dans un retournement intéressant, le juge Kaplan a autorisé Bankman-Fried à rencontrer ses avocats en dehors de la prison pour une durée d’environ sept heures. Cette rencontre, prévue pour le 22 août, se déroulera dans la salle réservée aux avocats, située dans le bloc cellulaire du tribunal.

Sam Bankman-Fried Avocats
Source : storage.courtlistener

Selon l’ordonnance, SBF aura le droit d’accéder à un ordinateur portable connecté à Internet et un dispositif WiFi” entre 8h30 EST et 15h00 pendant cette rencontre. Il est à noter que ses avocats avaient initialement demandé au tribunal de le libérer pendant cinq jours chaque semaine tout au long de ses procès afin qu’il puisse se préparer pour l’affaire. 

Toutefois, la commande du juge Kaplan n’a suggéré qu’une seule libération pour le 22 août à l’intérieur du tribunal, une autre décision étant probablement en attente, basée sur une réponse du département de la justice des États-Unis.

Les procès à venir pour Bankman-Fried

Sam Bankman-Fried est au cœur de deux procès majeurs. Le premier est prévu pour le 2 octobre, au cours duquel il sera confronté à sept accusations liées à des fraudes présumées au sein de FTX. Selon la dernière mise en accusation déposée par les procureurs le 14 août, ils envisagent de considérer les présumées infractions de SBF en matière de financement de campagne comme faisant partie d’une accusation de fraude électronique. Un second procès est prévu pour mars 2024, où il sera confronté à cinq autres accusations.

La situation avant la révocation de sa caution

Avant la révocation de sa caution de 250 millions de dollars, Bankman-Fried était principalement confiné à la maison de ses parents en Californie. Il a plaidé non coupable à toutes les accusations portées contre lui.

Source : cointelegraph